nez assez avenant sur l'abricot confit, la cire, manquant à mon sens de fraicheur.

la bouche est à l'avenant, le sucre se fait sentir, mais le reste semble fatigué avec des notes de raisins de corinthe, la bouche est assez lourde (élevage ?), pâteuse et manque à la fois de précision et de fraicheur, semblant en plus tomber en fin de bouche.

je gardais un superbe souvenir de cette cuvée sur 1998 et suis déçu d'un millésime pourtant superbe pour les liquoreux...

assez bien

mémoires 01