un verre à la main

24 juillet 2022

domaine du Clos Salomon 2018 montagny cuvée "le clou"

bouteille achetée sur les conseils d'un caviste ou j'ai l'habitude d'aller..

j'avoue que le millésime plutot "mûr" m'a fait tiquer, raison pour laquelle je n'en ai pris qu'une...

le nez estompe de suite mes à prioris : citron vert et calcaire me sautent au nez, pureté et finesse, fraicheur (ce qui n'est pas négligeable par les temps qui courrent ) et ampleur, magnifique et pile ma came !

la bouche est un modèle de vin pepsy : l'acidité tranchante répond aux amers rafraichissants (citron vert+++) rien de trop mûr, bien fait pour moi...

le milieu de bouche prend un max de place, le vin est torchable XXXXXXXL, d'ailleurs le flacon n'a pas fait un pli... à 2 ! chaque gougoutte de vin fait frisonner mes papilles tellement ce vin me touche

la finale est ultra-persistante sur le citron vert et un côté crayeux qui laisse un souvenir impérissable

what else ?

excellent !

clos salomon 18 montagny cuvée le clou

Posté par FGsuperfred à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 juillet 2022

château Gloria 1990 saint-julien

je continue à jouer avec les vieux bordeaux, c'est comme au loto, tant que je gagne, je joue ;)

le nez sur le poivre noir moulu, la cerise noire, le tabac brun, l'écorce d'orange sans fausse note annonce un vin prometteur...

l'attaque en bouche se fait sur un équilibre de ouf, l'acidité est sous jascente et les amers sont splendides, what else ?

le milieu de bouche présente une ampleur du plus bel effet, les tanins sont amples et parfaitement polis par les années sous verre, la maturité du vin est parfaite, les petits et hyper-fins amers sont à croquer, dans le sens littéral du terme...

le vin prend de la place en bouche et il est temps d'analyser à quel type de tanin nous avons affaire : de manière surprenante on a affaire à un tanin de type "old school" car donnant une sensation de poudreux en bouche, qui m'orienterait vers un terroir calcaire (à l'aveugle je serai foncé vers saint-émilion), ce vin est superbe, ni plus ni moins à faire boire à tous les bordeaux bashers...

le soyeux des tanins est un cas d'école...

le pire est que la finale n'est même pas en dedans, constituée une colonne vertébrale acide qui porte loin la finale, soutenue si besoin était par des amers très nobles et salivants, ah put... quel pied !

grand vin !

gloria 90

Posté par FGsuperfred à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 juin 2022

Clos des Jacobins 1995 saint-émilion grand cru classé

achetée récemment sur un célèbre site de vente en ligne.

Le bouchon explose littéralement en des centaines de petites morceaux, il m'a fallu jouer d'une dextérité que je ne me conaissais pas pour qu'il y ait rien qui tombe dans le flacon...

le nez est très intéressant sur la terre mouillée, le cuir fin, le pot pourri, l'écorce d'orange, crayeux voire poussiéreux.

j'avoue avoir eu peur que la bouche ne soit fatiguée car à l'ouverture le vin avait un aspect gentiment "tuilé" sur le disque, après quelques minutes d'aération et surtout une fois arrivé complètement dans le verre (j'en avais juste versé un fond pour l'aérer) je constate alors une belle couleur assez légère mais bien brillante qui donne un bon présage.

l'attaque se fait belle entre des amers qui ouvre sympatiquement le palais.

le milieu de bnouche se fait alors très très beau : les tanins sont polis par des années sous verre (25 ans enfermé) ils sont amples et soutenus par une très très jolie acidité sous-jascente et par des amers partagés entre une sensation crayeuse et une finesse apportée par une note prégnante de juteux d'orange amère...

le vin jutte littéralement en bouche, il parcourt tout le palais, prend pas mal de place avec une belle complexité, un équilibre qui ne peut exister que sur un vin à parfaite maturité, d'ailleurs je pense qu'il y a 25 ans il devait être difficilement buvable, raison peut-être pour laquelle ce domaine est rarement commenté...

le vin possède un soyeux indéniable, les tanins sont superbement fondus, larges, longs et fins à la fois, pas de creux, aucun défaut évident, très belle longueur crayeuse et juteuse qui me fait dresser les poils sur les bras de plaisir, c'est l'pied !

achetée 15 euros, ça rend nostalgique des prix pratiqués à l'époque...

excellent+ !

clos des jacobins 1995

Posté par FGsuperfred à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mai 2022

domaine de Bellevue 2018 muscadet sèvre et maine

j'avais déja commenté ce vin qui s'était révélé fermé mais intéressant...

là le nez est presque mutique, je lui trouve un léger côté citronné et ma fille un côté lichi léger, rien d'autre.

la bouche le premier jour : nada

la bouche le second jour : belle acidité qui donne une impression de peps, belle ampleur, mais un schweppes agrumes a les mêmes vertus...

aujourd'hui : l'acidité est retombée, la texture est plutot pas mal, mais le vin est encore plus têtu que nous autres normands et il refuse de parler, même après 72 heures de garde à vue !

il me reste 3 flacons que j'attendrai car en l'état je ne sais pas trop quoi en faire, je vais croiser les doigts, longueur très moyenne, pas d'amers (incroyable...)

BOF

bellevue 2018 muscadet sèvre et maine

bellevue contre

Posté par FGsuperfred à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

domaine les Fils de Trosset 2011 arbin mondeuse "confidentiel"

voici une cuvée dont j'attendais beaucoup, ayant (pour une fois) la patience de faire vieillir...

le nez est plutot complexe, entre la réglisse, la mûre, les épices, le poivre noir ++ le lierre, le végétal vert (-ronce), et la grenadine

la bouche est en deça de ce que j'attendais : l'attaque est plutot anodine voire peu gouteuse pour être diplomate, le milieu de bouche se présente avec des tanins pas trop bien dessinés tellement une sensation de réglisse prend le dessus (boisé ?), une certaine âpreté crayeuse se fait alors légèrement ressentir sur la langue, ce qui n'est pas forcément pour me déplaire

la finale est plutot pas mal mais ce put... de réglisse vient encore tout masquer, comme si un élevage boisé ou un côté mal surmûri avait pris le dessus, ce qui est moche après une dizaine d'années de bouteille.

alors certes ce vin ne présente pas de signe inquiétant déclinant par exemple, mais il confirme que je préfère amplement les cuvées harmonie et prestige du domaine, sur ce que j'ai gouté jusqu'alors, même si ce vin est loin d'être mauvais

je vais essayer une 2010 prochainement car le normand est têtu ;)

bien

trosset face confidentiel

trosset 11 confidentiel

 

Posté par FGsuperfred à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


21 mai 2022

domaine Gautheron 2019 chablis "vieilles vignes"

lors de mon passage au salon des vins de rouen 2021, je n'avais pas acheté la cuvée "chablis village" 2019 car je trouvais que le "vieilles vignes" était un bon cran au-dessus...

après avoir bu le village simple 2018 sur 2 jours, la tentation était grande de comparer, faut dire que j'ai acheté les 19 en brouettes ;)

la cuvée émeraude s'est assez mal goutée voici quelques mois nécessitant de l'attente, donc une sorte de revanche ce jour ;)

nez 'achement profond et complexe sur... mon pif ! fruits jaunes, fleurs blanches et jaunes, épices douces, très très ample et riche, surprenant, pierre mouillée chaude, petite note de bois aussi... à voir !

attaque en bouche plutot douceureuse, avec un bois présent (en est-ce vraiment ?) mais qui s'estompe très rapidement (ça se compte en minutes, une réduction n'est pas à exclure)

le milieu de bouche est ample, large, complexe, profond (je sais je radotte) les amers sont vraiment très (trop) discrets, mais le vin n'est pas lisse pour autant, l'acidité est quasiment absente de l'impression d'ensemble, le vin semble plus "mûr"que le village 2018, moins en place peut-être (ne comptez pas sur moi pour les certitudes) en tout cas c'est bon, clairement, mais surprenant

la bouteille est ouverte pour demain midi, à voir à l'évolution, mais là on est plus pralin que citron niveau gouts et arômes

bien+ en l'état à revoir

gautheron 19 VV

Posté par FGsuperfred à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

domaine Gautheron 2018 chablis

je n'ai pris qu'une seule bouteille car j'ai eu des doutes sur le style de vin étant donné le millésime, mes gouts étant particulièrement axé essentiellement sur des vins "tendus", mes doutes se sont levés dès que mes lèvres ont touché le doux breuvage !

le nez est très "chablisien" sur les fruits blancs, les fleurs blanches et la coquille d'huitre, très salin aussi, caillouteux pour sûr

la bouche possède une attaque très pure partagée entre des amers sur le citron et une fine acidité.

le milieu de bouche est large, traçant d'une précision diabolique, les amers sont magnifiques, fins et amples à la fois, l'acidité sous-tend le vin de fort belle manière, lui donnant style et un côté salivant indéniable.le vin est plein, sans aucun creux ou début de creux, le citron répond à l'acidité sous-jascente et donne un côté ultra-buvable au vin, il glisse tout seul et le verre est trop p'tit !

le plaisir est top, sans chercher ce qu'il ne peut donner et ce que des cuvées plus ambitieuses donneront, à n'en pas douter, en tout cas il permet de patienter car il me semble à point, me faisant même penser à déjà commencer mes 2019, idée à creuser...

belle longueur d'une grande fraicheur, quel plaisir de se resservir !

très bien !

gautheron 18 chab

Posté par FGsuperfred à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mai 2022

domaine Rebourgeon Mure 2018 volnay

nez sur la fraise, la framboise, la rose, le pot pourri

la bouche est très belle alors que j'aime rarement les vins jeunes, millésime qui me semble solaire mais doté d'une finesse de texture volnaysienne qui me sied à merveille

l'attaque est pôrtée par ders amers nobles intéressants, une juste acidité qui sous-tend le vin, et une impression d'écorce d'orange qui conduit le vin de l'éttéque à la destination finale, c'est-à-dire l'égout post lingual !

le milieu de bouche est à la fois rectiligne, mais dont on sent la matière large, riche et longue à la fois (portée par ses amers) un vin magnifiquement fait, qui se goute super bien ce jour

un domaine qui reste dans le raisonnable niveau tarif, what else ?

très bien+ !

rebourgeon 18 volnay

Posté par FGsuperfred à 13:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mai 2022

domaine Claudie Jobard 2020 rully "montagne la folie"

j'avais déja gouté cette cuvée sur un autre millésime et il m'était apparu comme bon, mais pas transcendant...

effet millésime ? le suspens est insoutenable mesdames et messieurs !

ouverte depuis 24 heures sans être rebouchée, remise à la cave électrique à environ 10/12 degrés, debout forchément lol !

nez salin, caillouteux, sur les fruits et fleurs blanches, petite note vanillée fugace, sensation de fraicheur et de plénitude

la bouche put... c'est rock n'roll (je dis ça avec evanescence sur les étiquettes) l'attaque est pepsy partagée entre amertume d'une qualité superlative (de type citron vert) une acidité incroyablement maitrisée (dixit ma femme, j'aime pas les secs d'habitude), et là je dois courir pour boire mon verre ! pas pratique, mais ça le fait ;)

le milieu de bouche est... "incroyable" pour reprendre un terme à la mode djeuns, la fraicheur amère soutenue par une acidité sous-jascente et vivifiante à la fois, le vin est très long et super large à la fois, il "explose" littéralement en bouche, l'impression d'avoir une grenade qui te balance des fragments partout sur le palais, la langue (que personne n'y voit le mal, y'en a aucune dans mes pensées, c'est l'image la plus fidèle qui me vient à l'esprit tout simplement)

le vin est à la fois long, large, et d'une buvabilité extra-ordinaire, tellement le verre se vide à allure grand V et tellement le bras se tend pour se resservir, conduire après avoir gouté ce vin est impossible, pour sûr qu'un magnum n'est pas une mauvaise idée pour une tablée !

la finale est à l'avenant, pepsy, longue, dense incroyablement fraiche, bref un vin superbe, déjà...

il est très très rare que je m'extasie sur un vin aussi jeune, mais là, perso je suis sur un must, un grand bourgogne... mais chut !

excellent à revoir dans le temps... mais à savourer à l'instant !

claudie Jobard 2020 rully montagne la folie

Posté par FGsuperfred à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 avril 2022

domaine Françoise et Denis Clair 2015 saint-aubin premier cru "les murgers des dents de chien"

il s'agit malheureusement de mon dernier flacon... je m'étais presque interdit de contacter en direct des domaines mais trouver de leurs vins m'est impossible par chez moi (si un peu de rouges d'entrée de gamme) donc c'est chose faite ;)

il va de soi que j'ai pris d'infinies précautions pour ouvrir ce précieux flacon, non j'déconne, un coup d'tire bouchon et en avant guingamp !

le premier nez sur les fruits et fleurs jaunes, les épices douces, puis viennent ensuite les pierres chaudes humides, puis un côté "cristallin" qui "termine" ce nez lui conférant ce suplément de fraicheur que j'espérais

l'entrée de bouche est bâtie sur les amers nobles, une structure large et généreuse, tout en gardant ce surplus de fraicheur minérale, genre mélange de cailloux et de fleurs blanches, ciselé et tendue à la fois...

la largeur et la matière sont généreuses, ample, riche et large à la fois, emprises de ce qui fait une bouteille conviviale et ma foi une certaine complexité vient contrecarrer les plans de ceux qui croient que saint-aubin est une sous-appellation...

le vin pulse avec tension et largeur à la fois, les amers sont magnifiques, la tension acide sous-jascente, la fraicheur surprenante pour le millésime (mais ayant bu le 2009 je ne suis guère surpris...), bref une magnifique bouteille à partager entre connaisseurs

la bouche présente une fusion d'arômes, de textures (acide, amers, largeur et longueur) qui fait partir le vin dans tous les sens, un peps du genre peau de pêche réhaussée d'un soupçon d'agrumes, donnant pas loin d'une sensation de tannicité...

superbe longueur crayeuse, juteuse et tendue à souhaits, superbe

excellent et surtout quelle longueur, un vin qui a encore beaucoup à offrir !

 

clair 2015 dents de chien

Posté par FGsuperfred à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,