un verre à la main

21 novembre 2014

domaine étienne Pochon 2011 crozes hermitage

demi-bouteille acheté un peu au hasard chez un caviste fécampois chez lequel j'ai très souvent l'habitude d'aller...

le nez est superbe sur un splendide poivre, les fruits noirs, la garrigue, sauvage et caractériel, j'adore !

la bouche est à l'avenant avec un équilibre splendide, une matière ample, riche et gouleyante, juteuse à souhaits dont le côté "poivré" est perceptible signe d'un vin encore sauvageon qu'il faut attendre un peu (2/3 ans par exemple)

bonne longueur pour un vin qui m'a beaucoup plu, une bien belle syrah !

bien+/très bien

pochon 11 crozes

Posté par FGsuperfred à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


domaine Lorenzon 2012 mercurey 1er cru "champs martin" blanc

un ami cher m'a poussé à gouter ce domaine alors que c'est vrai cela faisait un moment que ça me tiraillait, il a fini par m'offrir ce flacon et un rouge du même millésime, je verrai le rouge plus tard...

le nez est une décoction de fruits jaunes, de fleurs jaunes, ainsi que je crois une note d'amande grillée et de pistache, assez profond fin et puissant

la bouche se présente comme bien équilibrée, dotée de fins amers nobles mais on sent très clairement que le vin est très loin de se donner complètement, très probablement trop tot : le vin est riche ample mais dénué d'une fraicheur qui aurait été bienvenue au regard de l'immense matière, du coup je le trouve assez fatiguant, mais assez intéressant pour y retourner, l'impression d'un vin issu d'un millésime chaud (à l'aveugle j'aurais dit 2009 ou 2003)

très belle longueur par contre

à revoir au vieillissement car tout est là pour qu'il vieillisse bien même si en l'état il ne me plait pas plus que cela

bien à revoir...

DSCN0609

DSCN0610

Posté par FGsuperfred à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 novembre 2014

domaine andré et Michel Quénard 2012 chignin-bergeron

nez entêtant à l'ouverture sur la poire ++ puis à l'aération qui se complexifie (ce qui n'était pas compliqué) sur des notes de pêche, puis d'épices et de fleurs plutot blanches.

la bouche d'abord plutot molle finit par se retendre un peu avec une belle maturité, une acidité sous-jascente, le vin ne manque pas de volume et de richesse, mais reste encore très simple en l'état (du à sa jeunesse sans doute)

ceci dit je n'ai pas assez d'expérience pour savoir si ce vin vieillira bien, car en l'état ce vin n'est certes pas mauvais mais je lui trouve un manque de folie (jeune ?) et un côté un peu trop lisse : ça manque furieusement d'amers par exemple, un vin trop facile, trop lisse...

finale assez moyenne

au final un vin facile qui ne m'émeut pas du tout...

assez bien

quenard 12 chignin bergeron

Posté par FGsuperfred à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 novembre 2014

Manuel Olivier 2012 bourgogne pinot noir

oui je sais j'ai déja fait un compte-rendu voici quelque temps, mais je n'aurais pas récidivé si je n'avais jugé le vin comme encore meilleur

le nez est magnifique sur la rose, la pivoine, le poivre blanc, la fraise acidulée, la framboise, petite touche réglissée, jolie finesse...

la bouche possède une bien jolie attaque d'une belle pureté, avec un équilibre qui est maintenant magnifique, dotée d'une petite pointe acidulée rafraichissante.

le milieu de bouche est large et le toucher magnifique et soyeux, typique même du vin qui se glougloute sans modération (et sans reprendre le volant hein !), les amers sont très nobles, et le vin surprenant eu égard au niveau d'appellation et aussi doté d'une longueur très correcte, à boire à grandes lampées

bien+ pour "the" vin de plaisir !

manuel olivier 12 bourgogne

Posté par FGsuperfred à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 octobre 2014

les granges paquenesses 2011 côtes du jura "savagnin" la pierre

nez très pur sur des notes citronnées, de pâte d'amande.

la boucher est magnifiquement équilibrée et ciselée : la matière est ample, large et riche, l'acidité vient souligner le vin et n'est pas totalement intégrée, mais empêche de faire tomber le vin sur un registre uniquement gras.

la seconde partie de bouche est magnifique, grasse et tendue par une légère sensation d'acidité, elle gagne en précision tout en restant assez droite et monolitique, mais somptueusement équilibrée et dotée d'une jolie finale

le réchauffement ne fait pas du tout peur à ce vin, ce qui est un marqueur pour moi de la qualité de l'équilibre, j'aime bien mais un millésime come 2012 me plaira encore plus

très bien-

 

la pierre 11

Posté par FGsuperfred à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



26 octobre 2014

vous voulez devenir vignerons ?

une enquête ici sur la disparité des prix des vignes par hectare partout en france

à vos chéquiers...

Posté par FGsuperfred à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2014

domaine combier 2012 crozes hermitage

flacon acheté à Vcomme vin qui m'a conseillé de le boire pour ce qu'il est, très bon conseil !

nez magnifique d'élégance sur l'olive noire, les fruits noirs et rouges, ainsi qu'une note de poivre, très fin !

en bouche l'équilibre est magnifique, les tanins sont ronds et amples, le vin est soyeux et glisse tout seul dans le gosier, il est effectivement redoutable de buvabilité !

la seconde partie de bouche continue l'oeuvre, le soyeux est touujours présent et la longueur assez bonne.

un vin qui m'a plu en l'état. que gagnerait -il à vieillir ? je ne saurais dire...

bien+

combier 12 crozes

Posté par FGsuperfred à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

chateau Filhot 1988 sauternes 2nd cru classé

flacon acheté des queues de cerise (25 euros) récemment

dès le décapsulage, je pressens que l'état de conservation a été optimal (bouchon imbibé entre le 1/4 et le tiers, couleur fantastique très jeune et très brillante...)

au nez les notes de citron confit sortent littéralement du verre, ainsdi qu'un superbe rôti, une étonnante pureté, nez d'une grande jeunesse, profond, avec une note naissante d'abricot frais, jamais je ne lui aurais donné cet âge ...

la bouche bah écoutez prenez le nez, et c'est exactement la même car l'équilmibre est parfait, les amers sont magnifiques portés par une acidité parfaitement intégrée, les sucres ne viennent qu'au second plan et sont d'une grande qualité, suaves.

la richesse en bouche est très belle et non seulementle sucre lui donne de l'ampleur, mais de douces épices lui donnent de la largeur et de l'énergie.

grosse longueur qui termine en queue de paon relevé par un retour un peu acide

très bien+/excellent- et plaisir énorme, à revoir dans 20 ans pour la complexité

 

filhot 88

Posté par FGsuperfred à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 octobre 2014

domaine Daniel largeot 2009 beaune 1er cru "les grèves"

demi-bouteille achetée pas chez chez "mon" caviste...

nez sur le café, la grenadine, la fraise acidulée

la bouche malgré une ouverture de 24 heures (il était totalement imbuvable au départ tellement il était amer) ce n'est toujours pas folichon : l'attaque présente une petite acidité dissociée, des amers toujours légèrement en excès (moins qu'au départ ceci dit) mais le vin est âpre avec un creux assez marqué en milieu de bouche.

la seconde partie de bouche est un peu mieux, les amers désagréables sont toujours là, mais un certain côté juteux me fait croire en ses chances.

malheureusement le vin se fluidifie et finit très court, pas folichon en l'état

assez bien- à revoir plus tard sait on jamais...

largeot 09 grèves

Posté par FGsuperfred à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

domaine les Granges paquenesses 2012 côtes du jura "la mamette" chardonnay (loreline laborde)

flacon acheté à un prix indéfini à un caviste en ligne appelé Vcomme vin

bouchon déja imbibé au tiers, régulièrement ceci dit

très beau nez mêlant les agrumes, le citron confit, des notes de noisettes fraiches, assez floral aussi.

la bouche présente de beaux atouts, malheureusement il est clairement un peu tôt pour que tout se développe harmonieusement : l'acidité est assez présente rendant le vin droit et tendu, mais on sent très nettement une matière superbe, concentrée, dense et dotée de superbes amers de type écorce de citron vert, un vin qui jute en bouche et qui se boit tout seul.

la pureté de ce vin est très nette et la longueur impressionnante portée par l'acidité mais qui termine pour le moment un peu monolitique même si clairement la précision est au rendez-vous.

au réchauffement, l'acidité finit par s'estomper et s'intégrer à la matière et le vin devient redoutable de buvabilité, avec des épices qui finissent par ressortir et donner encore un peu plus d'énergie à ce vin que je vais regarder vieillir avec envie, mais une sacrée découverte pour moi

très bien pour le moment...

mamette 12

Posté par FGsuperfred à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



Fin »