un verre à la main

30 avril 2017

domaine philippe Delesvaux 2010 coteaux du layon "sélection de grains nobles"

premier flacon ouvert sur les 6 achetés, pour voir, j'ai vu !

nez fantastique sur le coing, la pomme rôtie, l'abricot confit, puissant et profond.

la bouche est d'une grande concentration, le sucre est sirupeux en l'état mais d'une finesse et qualité extraordinaires, le milieu de bouche reste malgré tout un peu serré faisant en l'état un vin qui donne certes du plaisir, mais qui laisse surtout l'imaginaire espérer de grandes heures pour demain, très grosse longueur qui explose en finale.

je l'avais mis à l'apéro à côté d'un clos 2011 du même producteur et la confrontation a été intéressante entre un vin très facile à boire et ce vin taillé pour la garde mais qui se boit déja très facilement

prochaine étape : anthologie 2010...

excellent, déja...

delesvaux 10 sgn (2)

Posté par FGsuperfred à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 avril 2017

Alfred rothschild 2011 champagne brut

je n'attendais pas grand chose de ce flacon, car ce millésime en général ne me plait pas trop, j'ai du ravaler mes à prioris et constater l'immense plaisir pris...

nez assez simple sur le citron vert, l'écorce de citron, les agrumes frais, un aspect floral indéniable, bref frais et fin...

la bouche est dotée d'un magnifique équilibre sur une jolie tension, les amers sont magnifiques mais peuvent déranger les amateurs de vin plutot sudistes, elle est fine et délicate avec un retour d'un bel aloi vers la fin de bouche, la longueur étant surprenante de longueur même si le vin est superbe, il est encore très très jeune...

très bien+ et grosse surprise

DSCN3224

Posté par FGsuperfred à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

chateau de l'Echarderie 2009 quarts de chaume grand cru "clos paradis pour lucien"

nez sensationnel de fraicheur sur la pomme granny cuite au four, de coing, abricot frais, rôti et confit à la fois, très profond et complexe, notes d'épices douces, superbe !

la bouche est tout simplement à se taper le cul par tere de bonheur : l'équilibre est magnifique, le sucre de qualité exceptionnelle, le vin commence à sérieusement bien se gouter, les amers sont superbes, le vin salivant et surtout le verre se tend pour une nouvelle rasade, le terme "jouir de la bouche" prend tout son sens...

le milieu de bouche est large, d'une profondeur abyssale, ce qui fait qu'on se prend à se perdre dans les méandres de la complexité avec un grand "C" de ce vin, le nez est changeant, la bouche se complexifie à mesure de l'aération, la bouteille descend à mesure qu'on se prend alors à refaire le monde tout en s'extasiant sur les grandes qualité de ce vin qui se suffit à lui-même, ou alors, comme nous l'avons fait, servir en apéro avant un champagne d'une belle fraicheur qui "refait" le palais pour la suite

grosse longueur en queue de paon, salivante et orgasmique...

exceptionnel !

echarderie 09 clos paradis

Posté par FGsuperfred à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 avril 2017

domaine philippe delesvaux 2003 coteaux du layon "sélection de grains nobles"

premier flacon ouvert sur les 7 que je possède qui correspond à l'année de naissance de mon ainée.

nez sur le coing, la pomme rôtie, puis des notes légères de caramel et d'épices douces, de suite je trouve ce vin assez évolué...

la bouche est très riche, à la limite du sirupeux, mais dotée d'un joli équilibre, le vin est large et honnêtement je vois difficilement avec quoi on peut le marier...

la seconde partie de bouche est meilleure, mais le sucre même s'il est d'une grande qualité indéniable, peine à laisser le vin s'exprimer

longueur pas mémorable en espérant que ce flacon soit un peu faible car en l'état, j'ai du mal à imaginer que les autres me plaisent aussi peu que ce flacon...

assez bien

 

delesvaux 03 sgn (2)

Posté par FGsuperfred à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

domaine Laurent Combier 2015 crozes-hermitage

nez sur l'olive noire, les fruits noirs, quelques petites notes de poivre, joli.

la bouche est bien équilibrée et dotée d'amers assez prégnants, je pense que quelques mois d'attente ne lui feront pas de mal... le vin est ample et remplit bien la bouche, mais il lui manque en l'état ce petit quelque chose qui me ferait en racheter

longueur très moyenne

un vin à revoir même si mon beauf l'a mieux apprécié que moi...

assez bien

combier 15 crozes

Posté par FGsuperfred à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


domaine de Sainte Barbe 2014 viré-clessé "vieilles vignes"

nez superbe sur le citron vert, les agrumes, très frais, précis, vraiment superbe !

la bouche est magnifique de précision, pas la moindre note d'élevage, du fruit qui "pète", le vin est tendu mais pas trop, belle ampleur pour un vin qui est certes très accessible mais sans urgence du tout, très belle longueur.

un vin torchable à l'extrême, à 2 la bouteille est sur le cul en 2 temps 3 mouvements tout en donnant un max de plaisir

très bien++

ste barbe 14 vv

Posté par FGsuperfred à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 mars 2017

chateau de Beaucastel 1997 chateauneuf du pape rouge

ce vin, gouté avec les amis LPViens haut-normands, m'avait tellement plu, que je m'étais dit que si j'en retrouvais, je n'hésiterais pas, chose faite sur idealwine pour un prix plus que modéré...

premier nez sur le vernis, les fruits rouges et noirs, réglissé et caramélisé, plusieurs heures d'ouverture après, le nez se développe et se densifie sur les épices, l'olive noire, le poivre etc..

la bouche un peu étrange à l'ouverture (quelques notes de liège et de carton mouillé) se purifie nettement à table, les amers nobles sont magnifiques, une petite acidité sous-jascente vient donner structure et précision sur un vin qui allie puissance contenue et finesse des tanins, vin d'une qualité remarquable bien dans mes souvenirs du dernier flacon savouré !

le vin est ample, et point de note d'alcool, le caramel devient une petite note qui ajoute à l'ensemble, le toucher de bouchen'en devenant que plus agréable à mesure de l'éaration, la finale s'étirant longuement et terminant en queue de paon pour un plaisir uniquement renouvelé... au remplissage du verre !

sur ce que j'ai gouté dans ma modeste "carrière" d'alcoolique-passionné les chateauneufs de 20 ans et plus c'est quand même quelque chose !

excellent !

beaucastel 97

Posté par FGsuperfred à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

chateau Tirecul la Gravière 2005 monbazillac

soyons clair, je n'ai jamais été aussi triste de voir le stock de cette référence baisser, en effet je trouve qu'il est meilleur qu'il ne l'a jamais été !

un nez complexe et profond sur un rôti prenant, de petites notes de safran, de crême brûlée, de fruits jaunes, d'ananas, d'abricot confit... donnant des promesses de fou

en bouche... bah pour résumer, à 2 avec mon beauf on a liquidé les 50 cl du flacon, non sans faire gouter les femmes qui ont préféré jeter leur dévolu sur un correct mumm cordon rouge champagne brut, mais qui ont toutes fait la moue...

l'attaque sur un grand sucre de grande qualité, donne une impression de sirupeux, mais le milieu de bouche, équilibré puissant et fin à la fois, salivant même, vient remettre l'église au milieu du village. le vin est ample, très très riche et servi à l'apéro, j'ai eu peur pour le rouge (beaucastel 97) à tort... car j'ai de plus en plus de mal à apprécier un grand liquoreux en fin de repas... je vieillis probablement...

le vin finit pat (vite) se développer sur de très beaux amers nobles, accompagnés d'un plaisir XXL, puis pour terminer sur une excellente longueur.. exccelente en étirement mais extraordinaire en explosion d'arômes !

excellent ! et ne m'en reste qu'une !

tirecul 05

Posté par FGsuperfred à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 février 2017

domaine claudie Jobard 2014 rully "montagne la folie"

par les temps qui courrent, les alternatives aux vins surcotés de cote d'or deviennent une priorité à ceux qui, comme moi, ont des moyens importants mais qui en ont assez d'avoir l'impression de surpayer ses flacons.

la difficulté est de ne pas prendre "par défaut" et encenser des vins qui ne le méritent pas forcément même s'ils sont bons, le "frustration" ne doit en aucun cas retirer l'(impression) d'objectivité et l'honnêteté qu'on doit garder pour éviter les déceptions futures...

ce vin est vraiment très beau avec un nez très fin sur les roses (oui), la peau de pêche, les fruits blancs et jaunes, belle pureté, magnifique qui incite sans plus tarder à y tremper ses lèvres...

la bouche me plait énormément : un équilibre assez tendu avec une acidité légèrement ressentie qui done une très belle précision et surtout longueur, donnant un milieu de bouche frais, large riche, et doté d'une finesse remarquable, puis d'une texture soyeuse, les amers étant absolument superbes

j'avais déja bu cette cuvée sur le millésime 2012, elle m'avait déja plu, là on est monté de plusieurs crans, sans nul doute !

la longueur est excellente et salivante

à 14 euros je trouve le rapport qualité-prix tout bonnement remarquable voire plus...

très bien+

claudie jobard 14 montagne la folie

 

Posté par FGsuperfred à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 février 2017

chateau Suduiraut 1988 sauternes 1er cru classé

niveau bas goulot.

le nez est très beau sur l'abricot confit, de belles notes rôties que j'attendais plus persistantes (il faut dire que je n'ai que rarement été ébahi par les suduiraut des années 80/début 90 à qui je trouve tout le temps un manque de fraicheur), notes de curry léger, de safran, assez complexe et moyennement profond.

la bouche possède un équilibre d'école, sans acidité ressentie donnant l'impression d'un vin à maturité, les amers sont magnifiques, le vin fait bien son âge ce qui est rare chez les 88 d'habitude très très jeunes, la bouche est ample, riche et miellée, le sucre est encore présent et de belle qualité, à mon sens un des moins beaux de ce que j'ai bu dans ce grandiose millésime

belle longueur mais qui ne restera pas dans les annales, bien dans le souvenir du dernier flacon bu, celui-ci étant le dernier...

très bien sans plus...

suduiraut 88

Posté par FGsuperfred à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,