un verre à la main

14 juillet 2016

chateau Filhot 1971 sauternes 2nd cru classé

ouverte car ce matin en fouinant dans le frigo histoire de voir ce qu'il y avait pour se désaltérer, j'ai remarqué que le dit-bouchon avait eu la mauvaise idée de descendre à l'intérieur du flacon, à la moitié de l'épaule, décision fût prise d'achever la bête avant qu'elle ne souffre !

le bouchon finit par tomber complètement dans le flacon, malgré d'infines précautions pour que ça n'arrive pas... la couleur est d'un topaze foncé, trouble et manquant singulièrement d'éclat et de brillance.

le premier nez porte singulièrement sur la serpillère humide, ce qui me fait dire qu'un carafage énergique est nécessaire car le faux-gout se retrouve en bouche, n'ayant pas le temps d'effectuer une aération lente... donc quintuple carafage suite à un essai concluant d'un verre vers un autre et le résultat sans être exceptionnel est concluant : 

nez sur le caramel au beurre salé, crême brûlée, belles épices (safran, curry) de fruits confits (abricot pas trop frais), c'est certes complexe mais peu profond et surtout pas représentatif d'un millésime normalement plein de fraicheur, le nez comme après la bouche en manquent singulièrement.

cette bouche pas vilaine du tout, mais voilà... le sucre supporte la vie de ce vin, les amers apportés par les notes épicées sont bel et bien là, mais ne subsiste que le sucre, puis des notes de rancio, typique d'un vin ayant vu l'air de manière inopportune, la bouche est peu ronde et peu agréable, mais se boit bien à ma grande surprise. du coup le sucre se fait d'orge, mais le vin manque totalement de fraicheur, d'énergie, d'acidité, malgré une bien belle longueur partagée entre le sucre et les épices.

un flacon à peine vivant, trahi par son bouchon

bien-

 

filhot 71

Posté par FGsuperfred à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 juillet 2016

chateau Marquis de Terme 1999 margaux 4e cru classé

ouvert au pied de biche car nous étions en mode "gorge sèche" par manque de liquide buvable.

je déroule mon mètre 75 pour courrir vers ma cave enterrée dans le but de trouver une nouvelle victime pour la fin de soirée, refaire le monde en picolant un joli flacon après des liquoreux de malade, n'est-ce pas intéressant pour le moins ? sachant que le beauf est un fan de margaux, le choix est fait sur ce vin que je sais à point et dont j'ai encore quelques exemplaires.

le nez fidèle à ce que j'en attendais sur les fruits rouges et noirs, une petite note de cuir fin que je n'avais pas décelée auparavant qui me fait dire que le vin commence à évoluer, ce nez est toujours aussi fin dans le bon sens du terme, des notes d'épices et très florales (violette, pivoine entre autres, rose et lilas aussi)

la bouche préente des tanins toujours aussi fins, un petit boisé qui se fait légèrement ressentir qui lui amène un côté noble, le vin est assez large, long, il apporte un plaisir ++ grâce à ses superbes amers et la longueur est très belle

un flacon toujours aussi agréable dont le nez subodore une évolution plus marquée que la bouche, ce n'est pas le contraire et tant mieux

très bien !

marquis_de_terme_99

Posté par FGsuperfred à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Weinrieder 2003 eiswein welschriesling hölzer

ouvert piour l'anniversaire de ma grande née cette année-là.

au premier nez on sent une petite réduction avec une légère odeur de serpillère humide, au bout de quelques minutes ce ne sera plus qu'un lointain souvenir, les notes d'agrumes confites +++ prenant leur place.

la bouche mérite toute l'attention de ceux qui connaissent ce domaine ! le sucre est énorme que ce soit de concentration mais surtout d'une qualité superlative, il nous aura fait oublier d'ailleur une quintessence 2003 de chez juchepie en l'écrasant littéralement !

le vin est ample, multicorde, partant un peu dans tous les sens, large, ultra-riche, d'une profondeur et d'une complexité de fous, mais soutenu par une très jolie acidité plutot bienvenue, les amers très nobles en font un liquoreux à mon sens exceptionnel tellement j'en bois peu de cette qualité, pourtant j'ai de l'expérience dans ce domaine !

énomissime longueur pour un vin qui semble presque coller au palais tellement il reste longtemps, je serais d'ailleurs curieux de connaitre le taux de sucres résiduels

exceptionnel !

weinrieder 03 eiswein

Posté par FGsuperfred à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

domaine de Juchepie 2003 coteaux du layon-faye "quintessence"

ouvert pour fêter l'anniversaire de ma grande née en cette année de canicule.

nez sur les agrumes confits, le rôti, mais aussi sur des notes de coing, de pomme au four, floral, aérien et profond, le nez fait impression autour de la tablée.

la bouche est à l'avenant : elle possède une énergie palpable, du peps, de la largeur, un sucre de fort belle qualité mais qui sera écrasé par le vin qui suivra, les amers sont très beaux, le vin soutenu par une petite acidité qui étirera le vin très joliment le rendant limite salivant, en tout cas chaque gorgée est un plaisir.

grosse longueur sur de superbes amers nobles

très bien+

juchepie 03 quintessence

juchepie 03 quintessence contre

Posté par FGsuperfred à 11:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juillet 2016

chateau Raymond Lafon 2001 sauternes

servi en demi-bouteille

nez sur le safran+++, l'écorce d'orange, les épices douces, le rôti ,l'abricot frais, les fruits jaunes, très ample et profond, avenant pour le moins...

bouche un peu fluette à l'ouverture, puis au bout de quelques minutes le vin se dévoile complètement : ample, assez puissant avec une petite touche chaleureuse pas nécessaire, le safran++ témoigne d'un flacon ayant le cul entre les 2 chaises que sont la jeunesse fringante et la maturité à venir, le format y étant certainement pour quelque chose,le vin est large, très riche, profond et doté d'une petite acidité sous-jascente bienvenue pour étirer le vin sur une très jolie longueur safranée.

ce n'est pas la phase d'évolution que je préfère des liquoreux, mais je dois reconaitre la très belle qualité des amers nobles et du sucre, finalement pas dominant et bien fondu dans l'ensemble

ceux qui ont des 75 cl seront bien inspirés d'attendre encore un bon bout de temps...

très bien(+) en l'état

raymond_lafon_01

Posté par FGsuperfred à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 juin 2016

chateau Suduiraut 2002 sauternes 1er cru classé

y'avait longtemps !

un nez très délicat sur l'ananas, les belles épices douces, l'abricot frais, nez rôti mais aussi et surtout sur le raisin frais, pas très profond ni complexe mais frais et charmant.

la bouche est un modèle d'équilibre, preuve en est-il qu'au réchauffement elle se boit encore super bien !

petite acidité donnant un semblant de colonne vertébrale au vin, puis la finesse des arômes se fait très présent, le vin est assez large mais manque idéalement de longueur, assez riche avec un sucre de qualité de type sucre d'orge, qui se boit tout seul

pas le meilleur liquoreux que j'aie bu, mais sur 2002 qui n'est pas une grande année, il a le mérite de donner du plaisir, mais ne cherchez pas l'exubérance en lui, il ne vous en donnera pas

bien+/très bien-

suduiraut_02

Posté par FGsuperfred à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2016

domaine Droin 2014 chablis 1er cru "montmains"

nez assez classique sur le citron bien mûr, la coquille d'huitre, l'iode, très floral, fin et profond à la fois.

la bouche est à l'avenant, assez tendue, mais dotée d'une belle matière large et longue à la fois, belle finesse, superbe longueur, un vin qui se laisse aborder de fort belle manière en demi-bouteille (je précise) j'ai adoré !

très bien en l'état même si c'est encore très très jeune !

 

 

droin_14_montmains

Posté par FGsuperfred à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

domaine Plageoles 2011 gaillac doux "loin de l'oeil"

le nez est extrêmement beau sur des notes rôties, mais aussi sur une fraicheur superbe, floral, très riche et fin, je le trouve profond et extrêmement jeune à la fois.

la bouche est construite sur un sucre de grande qualité, le vin est frais, riche, d'acidité plutot basse, et d'une très grande buvabilité, il est large, belle finesse, et très belle longueur pour ce superbe vin, j'ai adoré !

très bien !

 

DSCN2480

Posté par FGsuperfred à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mai 2016

chateau Certan de May de Certan 1993 pomerol



il y a un petit bout de temps que ce flacon trône crânement en cave, attendant son heure patiemment... 

le premier nez sur les fruits noirs, la réglisse et le caramel me fait penser à une réduction qui s'estompe assez rapidement pour laisser à des notes plus traditionnelles sur les fruits rouges, les épices (poivre), le floral, un peu de terre, nez fin et assez profond. 

la bouche est une merveille d'équilibre, n'était-ce cette acidité sous-jascente qui se fait légèrement ressentir, le soyeux de bouche, l'ampleur et la persistance de ce vin sont remarquables, le vin étant riche et fin à la fois et donant un maximum de plaisir 

belle finale en queue de paon 

très bien(+)

Posté par FGsuperfred à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

les Vignerons de Berticot 2007 cotes de duras "quintessence de berticot"

passant dans un leclerc à côté de cherbourg, mon oeil est attiré par ce flacon proposé à un prix ridicule (5,62 euros) me disant que je ne prenais pas de risques, je prend une partie du stock, me disant qu'on allait passer le week-end à en boire, le millésime 2007 et aussi le terme "quintessence" me font bêtement prendre confiance, j'en prend donc 10.

3 jours après 4 flacons sont désaillés alors que je ne devais en ouvrir qu'une seule, mais devant le tollé de l'assemblée et surtout de mon épouse-bec à sucre de son état- je ne peux résister d'en ouvrir d'autres.

le nez est magnifique sur des notes d'orange amère, d'abricots, de rôti, de fruits jaunes, ample, complexe, épicé comme il le faut, ça promet.

la bouche présente une attaque sur un sucre de grande qualité, la bouche est ample, le vin gras dans le verre, les larmes coulent doucement le long de la paroi et là en bouche ça envoie comme lors d'un concert de metal !

ample, riche, assez fin, acidité basse pour un vin superbe, caressant, qui semble à maturité, mais qui procure en l'état un plaisir topissime ! sur un gâteau au chocolat, c'est tout simplement divin !

très belle longueur pour un vin qui a fait la nique aux 2 autres vins proposés, mais parce qu'il est à maturité et les 2 autres pas (quintessence 2011 de cauhapé et vendanges dorées 2011 de d'escausses)

excellent-

DSCN2475

DSCN2476

Posté par FGsuperfred à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,