un verre à la main

12 décembre 2014

domaine jean-michel gérin 2011 saint-joseph

étant passé très récemment chez le caviste chez qui j'ai l'habitude de péter un plomb, je me suis demandé comment avait évolué ce vin...

très bonne pioche !

nez sur le poivre noir, les fruits rouges et noirs, floral aussi, fin et élégant, engageant !

la bouche semble avoir atteint un joli point d'équilibre : le toucher de bouche est soyeux, gourmand (c'est un euphémisme), d'une très belle fraicheur, le vin se boit tout seul et possède un coefficient de torchabilité grisant (oubliez le crachoir...)

le milieu de bouche est assez riche, toujours soyeux, plaisant et procure du plaisir comme pas permis, j'oserais dire vin de soif mais on est clairement au-dessus de celà, car le retour est assez sauvage (notes de garrigue) puis un retour poivré apréable et pas séchant du tout apportant un surplus de gourmandise.

le vin se développe magnifiquement dans le verre et dans le gosier si bien que je pense le boire comme vin de "quand je sais pas quoi ouvrir j'ouvrirai ça" et que celà donnera t'il au vieillissement ? pas la moindre idée et le plaisir est tellement flagrant.

si vous ne me croyez pas, ouvrez les autres ! c'est la seconde syrah de ce millésime (avec le crozes d'étienne pochon) qui se goute magnifiquement

bonne finale en queue de paon

très bien

 

gérin 11 st jo

Posté par FGsuperfred à 20:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 décembre 2014

domaine jacques Puffeney 2010 arbois "savagnin"

il n'y a pas si longtemps que j'ai commencé à apprécier les oxydatifs que je considérais auparavant comme des vins morts-nés (à tort) qui sont en fait bien vivants, comme suit pour ce vin...

nez puissant et épris de finesse sur une note de noix fraiche, de noisette, de curry, de clou de girofle, de morille qui cuit, d'une complexité somptueuse, et d'une finesse évidente...

j'avais commencé à sortir le crachoir m'attendant à un vin bien trop jeune, et bien rien ! que dalle ! ce vin déchire déja et est d'une précision diabolique... ce n'est pas la première fois qu'un savagnin 2010 me retourne à ce point, quid de ce millésime ?

l'attaque est pure sur le non-oxydatif puis se développe sur la largeur et la longueur ensuite sur une pureté terrible.

le milieu de bouche est magnifiquement construit sur une acidité parfaitement maitrisée, un équilibre rien de moins que parfait, mais l'ampleur de ce vin, sa richesse, soutenue par une énergie de tous les instants par le biais d'amers superbes

la longueur étant superbe et donnant d'un vin qui "jute" en bouche je trouve ce vin divin...

suis-je trop sensible , trop con ? (ce qui n'est pas à exclure) toujours est-il que c'est le plus bel oxydatif que j'aie bu...

excellent en l'état...

puffeney 10 savagnin

Posté par FGsuperfred à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

domaine de Bois d'Yver 2005 chablis 1er cru "montmain"

nez mûr sur le pralin, les fruits jaunes, de belles notes d'épices douces,  puis fines et florales pour finir, très joli

la bouche est magnifique, dotée d'un très joli gras, avec une très légère acidité sous-jascente donnant une jolie structure, le vin est ample et riche, dotée d'une jolie finesse avec de l'énergie qui donne l'impression d'être entre 2 âges, mais qui procure quand même du plaisir

très belle finale en queue de paon avec un léger retour sur le caramel

très bien

bois d'yver 05 montmains

Posté par FGsuperfred à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 décembre 2014

domaine Arlaud 2012 bourgogne "roncevie"

domaine Arlaud 2012 bourgogne "roncevie"
le nez présente une bien belle fraicheur avec une note de ronce, de fruits rouges entre la fraise écrasée et la groseille, des notes florales de rose fraiche,de grenadine et de pivoine, très beau, très fin !
la bouche est un référentiel de ce que j'ai gouté sur ce millésime : très bel équilibre, de la finesse, de l'énergie, un côté aérien malgré une jolie concentration et une belle petite longueur
j'avoue avoir beaucoup aimé...
bien++

arlaud 12 rencevie

Posté par FGsuperfred à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 novembre 2014

domaine étienne Pochon 2011 crozes hermitage

demi-bouteille acheté un peu au hasard chez un caviste fécampois chez lequel j'ai très souvent l'habitude d'aller...

le nez est superbe sur un splendide poivre, les fruits noirs, la garrigue, sauvage et caractériel, j'adore !

la bouche est à l'avenant avec un équilibre splendide, une matière ample, riche et gouleyante, juteuse à souhaits dont le côté "poivré" est perceptible signe d'un vin encore sauvageon qu'il faut attendre un peu (2/3 ans par exemple)

bonne longueur pour un vin qui m'a beaucoup plu, une bien belle syrah !

bien+/très bien

pochon 11 crozes

Posté par FGsuperfred à 21:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,



domaine Lorenzon 2012 mercurey 1er cru "champs martin" blanc

un ami cher m'a poussé à gouter ce domaine alors que c'est vrai cela faisait un moment que ça me tiraillait, il a fini par m'offrir ce flacon et un rouge du même millésime, je verrai le rouge plus tard...

le nez est une décoction de fruits jaunes, de fleurs jaunes, ainsi que je crois une note d'amande grillée et de pistache, assez profond fin et puissant

la bouche se présente comme bien équilibrée, dotée de fins amers nobles mais on sent très clairement que le vin est très loin de se donner complètement, très probablement trop tot : le vin est riche ample mais dénué d'une fraicheur qui aurait été bienvenue au regard de l'immense matière, du coup je le trouve assez fatiguant, mais assez intéressant pour y retourner, l'impression d'un vin issu d'un millésime chaud (à l'aveugle j'aurais dit 2009 ou 2003)

très belle longueur par contre

à revoir au vieillissement car tout est là pour qu'il vieillisse bien même si en l'état il ne me plait pas plus que cela

bien à revoir...

DSCN0609

DSCN0610

Posté par FGsuperfred à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 novembre 2014

domaine andré et Michel Quénard 2012 chignin-bergeron

nez entêtant à l'ouverture sur la poire ++ puis à l'aération qui se complexifie (ce qui n'était pas compliqué) sur des notes de pêche, puis d'épices et de fleurs plutot blanches.

la bouche d'abord plutot molle finit par se retendre un peu avec une belle maturité, une acidité sous-jascente, le vin ne manque pas de volume et de richesse, mais reste encore très simple en l'état (du à sa jeunesse sans doute)

ceci dit je n'ai pas assez d'expérience pour savoir si ce vin vieillira bien, car en l'état ce vin n'est certes pas mauvais mais je lui trouve un manque de folie (jeune ?) et un côté un peu trop lisse : ça manque furieusement d'amers par exemple, un vin trop facile, trop lisse...

finale assez moyenne

au final un vin facile qui ne m'émeut pas du tout...

assez bien

quenard 12 chignin bergeron

Posté par FGsuperfred à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 novembre 2014

Manuel Olivier 2012 bourgogne pinot noir

oui je sais j'ai déja fait un compte-rendu voici quelque temps, mais je n'aurais pas récidivé si je n'avais jugé le vin comme encore meilleur

le nez est magnifique sur la rose, la pivoine, le poivre blanc, la fraise acidulée, la framboise, petite touche réglissée, jolie finesse...

la bouche possède une bien jolie attaque d'une belle pureté, avec un équilibre qui est maintenant magnifique, dotée d'une petite pointe acidulée rafraichissante.

le milieu de bouche est large et le toucher magnifique et soyeux, typique même du vin qui se glougloute sans modération (et sans reprendre le volant hein !), les amers sont très nobles, et le vin surprenant eu égard au niveau d'appellation et aussi doté d'une longueur très correcte, à boire à grandes lampées

bien+ pour "the" vin de plaisir !

manuel olivier 12 bourgogne

Posté par FGsuperfred à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

31 octobre 2014

les granges paquenesses 2011 côtes du jura "savagnin" la pierre

nez très pur sur des notes citronnées, de pâte d'amande.

la boucher est magnifiquement équilibrée et ciselée : la matière est ample, large et riche, l'acidité vient souligner le vin et n'est pas totalement intégrée, mais empêche de faire tomber le vin sur un registre uniquement gras.

la seconde partie de bouche est magnifique, grasse et tendue par une légère sensation d'acidité, elle gagne en précision tout en restant assez droite et monolitique, mais somptueusement équilibrée et dotée d'une jolie finale

le réchauffement ne fait pas du tout peur à ce vin, ce qui est un marqueur pour moi de la qualité de l'équilibre, j'aime bien mais un millésime come 2012 me plaira encore plus

très bien-

 

la pierre 11

Posté par FGsuperfred à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 octobre 2014

vous voulez devenir vignerons ?

une enquête ici sur la disparité des prix des vignes par hectare partout en france

à vos chéquiers...

Posté par FGsuperfred à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]



Fin »