un verre à la main

17 mai 2016

chateau Certan de May de Certan 1993 pomerol



il y a un petit bout de temps que ce flacon trône crânement en cave, attendant son heure patiemment... 

le premier nez sur les fruits noirs, la réglisse et le caramel me fait penser à une réduction qui s'estompe assez rapidement pour laisser à des notes plus traditionnelles sur les fruits rouges, les épices (poivre), le floral, un peu de terre, nez fin et assez profond. 

la bouche est une merveille d'équilibre, n'était-ce cette acidité sous-jascente qui se fait légèrement ressentir, le soyeux de bouche, l'ampleur et la persistance de ce vin sont remarquables, le vin étant riche et fin à la fois et donant un maximum de plaisir 

belle finale en queue de paon 

très bien(+)

Posté par FGsuperfred à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


les Vignerons de Berticot 2007 cotes de duras "quintessence de berticot"

passant dans un leclerc à côté de cherbourg, mon oeil est attiré par ce flacon proposé à un prix ridicule (5,62 euros) me disant que je ne prenais pas de risques, je prend une partie du stock, me disant qu'on allait passer le week-end à en boire, le millésime 2007 et aussi le terme "quintessence" me font bêtement prendre confiance, j'en prend donc 10.

3 jours après 4 flacons sont désaillés alors que je ne devais en ouvrir qu'une seule, mais devant le tollé de l'assemblée et surtout de mon épouse-bec à sucre de son état- je ne peux résister d'en ouvrir d'autres.

le nez est magnifique sur des notes d'orange amère, d'abricots, de rôti, de fruits jaunes, ample, complexe, épicé comme il le faut, ça promet.

la bouche présente une attaque sur un sucre de grande qualité, la bouche est ample, le vin gras dans le verre, les larmes coulent doucement le long de la paroi et là en bouche ça envoie comme lors d'un concert de metal !

ample, riche, assez fin, acidité basse pour un vin superbe, caressant, qui semble à maturité, mais qui procure en l'état un plaisir topissime ! sur un gâteau au chocolat, c'est tout simplement divin !

très belle longueur pour un vin qui a fait la nique aux 2 autres vins proposés, mais parce qu'il est à maturité et les 2 autres pas (quintessence 2011 de cauhapé et vendanges dorées 2011 de d'escausses)

excellent-

DSCN2475

DSCN2476

Posté par FGsuperfred à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

chateau Larcis-Ducasse 1995 saint-émilion grand cru classé

un vin acheté à un LPvien conservé de toutes évidences dans des conditions parfaites.

le bouchon vient d'un seul tenant, à peine imbibé sur un centimètre, la couleur du vin est d'un rouge/noir assez dense au milieu du verre, puis d'un arangé/marron sur le bord du disque.

le nez est tout à fait magnifique alliant notes tertiaires, fruits rouges, notes crayeuses, fines notes florales, profondeur, finesse, en bref ça envoie sacrément !

la bouche présente une attaque sur des amers qui me font un peu peur au départ, mais mes craintes s'estompent quelques secondes après, lors de la seconde gorgée : le vin est structuré, crayeux à souhaits (l'impression de croquer une craie avec une impression presque sèche mais rien à voir avec une mauvaise barrique...) les tanins sont arrondis mais pas totalement (millésime...) puis le vin déroule méchemment en bouche, le fruit se développant, puis ensuite le vin devient indescriptible car changeant à chaque coup de nez et de langue (si je puis dire), complexe et profond quoi...

très très belle longueur crayeuse et juteuse pour un superbe vin

excellent !

larcis_ducasse_95

Posté par FGsuperfred à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

chateau Beauséjour (duffau-lagarrosse) 1997 saint-émilion 1er grand cru classé B

chateau Beauséjour (duffau-lagarrosse) 1997 saint-émilion 1er grand cru classé B 

après la très belle qualité des 2 rives droites que j'ai savourés récemment (larcis ducasse 1995 pomerol et certan de may 1993) je me suis dit que finalement écluser le flacon restant de ce vin ne pouvait être qu'une bonne idée, bien m'en a pris !

nez très juvénile sur le cassis, la fraise acidulée, la violette, la pivoine, la rose fanée, nez profond, très pur et complexe, ouch... y'a longtemps qu'un tel nez ne m'avait pas été présenté ! on ajoute des petites notes de réglisse en bâton

la bouche se présente sur une attaque soyeuse, l'équilibre n'est rien de moins que parfait, le vin glisse et titille les papilles sans s'arrêter, n'en finissant plus de donner un plaisir plus/plus !
le milieu de bouche révèle des tanins parfaitement fondus, délicats et d'une finesse remarquable, en goutant ce vin on comprend la différence entre finesse et maigreur...

la longueur est très belle et conjugue le plaisir en longueur, le flacon sera fini en un rien de temps et seule ombre au tableau : c'est mon dernier flacon !

très bien+/excellent et à mon sens la caricature d'un grand bordeaux dans le bon sens du terme !

beaus_jour_97

Posté par FGsuperfred à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

domaine des Roches Neuves 2010 saumur blanc "l'insolite"

il s'agit de mon premier flacon, ouvert pour voir et surtout parce que j'ai terminé mes 2008 ...

dès le premier coup de nez, mon appréhension s'efface, car ces notes salines, puis de fruits blancs et jaunes, la fraicheur qui se dégage du flacon ne laissent souffrir d'aucun doute !

la bouche est à l'avenant : fraicheur saline, ampleur, du peps du à des amers parfaitement dosés, le vin est riche et fin à la fois, partageant subtilité et puissance, alliant plaisir et verre qui se vide tout seul

petite acidité sous-jascente qui me fait dire que ce vin n'a peut-être pas tout donné encore... grosse longueur toutefois

je ne sais pas ce que peuvent donner les cuvées plus chères de ce domaine, mais je serais curieux de savoir si elles sont réellement supérieures à ce vin

très bien+ pour le moment et en attendant 2020 je vais devoir trouver autre chose à écluser !

insolite_10

Posté par FGsuperfred à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Buisson-Charles 2013 chablis grand cru "vaudésir"

à noter que ce flacon a mis 24 heures à s'ouvrir après un voyage en voiture de 250 kilomètres.

nez d'abord citronné, puis sur le pralin, la noisette, puis sur une note rappelant le sel marin, puis enfin les agrumes, un peu fermé dois je dire...

la bouche s'ouvre au bout de 24 heures comme une huitre qui désirerait qu'on se délecte de ses entrailles, la structure acide est plaisante car sous-jascente, soulignant le vin, puis ensuite viennent de très beaux amers nobles et ensuite le vin s'arrondit, prenant de la largeur et ampleur pour devenir sphérique et exploser en finale.

le plaisir est là, même si je sais pertinemment qu'il n'est qu'au début de sa vie, mais la finale citronnée et très longue ne trompe pas sur le potentiel qualitatif et dans le temps de ce vin qui promet beaucoup, tant le plaisir est déja là

très bien pour le moment et la prochaine pas avant 2018/2020 !

BC_13_vaud_sir

Posté par FGsuperfred à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

domaine Droin 2010 chablis grand cru "valmur"

flacon ouvert pour voir ou il en était niveau évolution, et bien il est encore dans les langes d'un nouveau-né !

le nez sur la coquille d'huitre, un aspect citronné encore présent signent un vin très jeune, ensuite seulement viennent quelques notes fugaces de pralin, au nez clairement le vin ne se livre pas...

la bouche restera telle quelle : assez tendue et dotée d'une grosse matière, l'équilibre est absolument parfait, le vin prend certes de la place, l'acidité sous-yend le vin, pendant que les amers ne sont pas en place (un peu trop convenu en l'état) confirmant une nouvelle fois l'extrême jeunesse des 2010 en général dans le coin, et même si on sent un "monstre" futur et à venir, il demeure fermé et impénétrable et on se complait à le boire sur son potentiel plus que pour le plaisir qu'il procure, espérant que le prochain verre sera celui de la claque dans la gueule, qui ne vient pas

tout est là, suffit d'attendre, patiemment

énorme longueur sur une acidité citronnée

bien+++ et sûrement très largement plus plus tard !

droin_10_valmur

Posté par FGsuperfred à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

domaine du Vissoux 2014 moulin à vent "les trois roches"

premuier flacon ouvert pour un plaisir non dissimulé !

nez fortement marqué par un aspect caillouteux (granit ? pierre à fusil ? mine de crayon ? fusain ?) mais surtout avec un fruit d'une maturité parfaite, ample et profond à la fois, complexe et fin, qui embaume les narines.

la bouche est à l'avenant, respectant les promesses faites par le nez : les notes de caractère données par la roche (bon les 3...) méritent de se fondre, mais aussitot le fruit prend de l'ampleur, je me rappelle avoir parlé de "prendre son élan" avant de s'étirer en longueur et largeur, le vin étant riche et un peau bébé de plaisir en ce moment, l'acidité étant quasiment pas perceptible, l'équilibre étant parfait et je subodore un millésime "chaud"

très très belle longueur sur le rocailleux, terrible rapport qualité-prix à revoir dans xx années !

très bien+

vissoux_14_trois_roches

 

Posté par FGsuperfred à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

chateau de Villeneuve 2002 saumur blanc

acheté sur un célèbre site d'enchère à pas cher... et il les vaut !

nez mutique avec quelques relents de fruits jaunes passés, un peu d'épices (léger curry)

la bouche est presque totalement plate très fatiguée terminant sur des amers désagréables, un vin pour faire une sauce

un flacon acheté (avec un petit frère) bu probablement bien trop tard, le millésime m'a fait espérer

si vous en achetez sur IDW, vous êtes prévenu même si certains flacons seront peut-être plus frais !

paix à son âme !

villeneuve_02_saumur

Posté par FGsuperfred à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

domaine Cauhapé 2011 jurançon "quintessence du petit manseng"

quand on connait le prix de cette petite merveille, ça a tendance à faire ralentir les achats, j'ai donc profité il y a un certain temps d'une période faste pour faire le plein de quintessence 2011 que j'ai adoré et de folie de janvier 2010 (récolté en 2011 donc, tout le monde suit ?) tellement j'ai été scotché régulièrement par ces vins

le premier nez d'une pureté extraordinaire, sur les agrumes, nerveux, dense, profond et marqué par un très net aspect floral et épicé comme il faut envoie du lourd très clairement

mais cette bouche... à la julia Roberts !  ample, dotée d'un sucre d'une qualité fabuleuse, dotée d'une matière fine et qui s'étend très nettement en longueur et qui explose en largeur, occupant toute la bouche et celle même du voisin s'il est trop près...

le demi flacon diminue à vue d'oeil, comme si une évaporation trop importante prenait ce flacon sous son aile et je me surprend à vouloir "essorer" le flacon vide comme pour en retirer la dernière gougoutte car même si ce vin est d'une jeunesse confondante, le plaisir qu'il donne est déja immense !

très grande longueur qui s'étire sur une colonne vertébrale acide soulignant formidablement le vin

excellent pour le moment...

cauhap__11_quintessence

Posté par FGsuperfred à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,