20 juin 2010

chateau rayas 2002 chateauneuf du pape

il est de ces vins qui marquent un buveur quand il a la chance d'humecter ce nectar pour la première fois, un peu comme la première fois ou l'on fait l'amour avec sa future promise, sauf que là le plaisir est absolu et sans déception de chercher à savoir si le vin devait être encore plus grandle nez est le plus fantastique que j'ai jamais senti, sur la rose ancienne (d'ou ce côté bourguignon maintes fois entendu), la fraise écrasée, une pureté magnifique, une finesse super-superlative, absolue serais-je tenté d'écrire en ces modestes... [Lire la suite]
Posté par FGsuperfred à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,