26 janvier 2012

40 ans ça se fête !

il est clair que quand on arrive à  l'âge mûr, on se doit de marquer le coup et comme fvincent n'est pas homme à  oublier, il s'y tient et de quelle manière ! alors je vois d'ici les médisants "à 40 ans c'est le déclin" "y'a pu rien dans le poireau" ou encore "bientot le déambulateur", comme j'en suis encore relativement loin je rigole ! bref tout ça pour dire que le vinvin nous avait concocté une journée de rêve... et j'avoue qque j'avais un à priori assez négatif avant de venir, à part sur les liquoreux dont je savais... [Lire la suite]
Posté par FGsuperfred à 13:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2012

chateau Gloria 1971 saint-julien

voici un autre flacon mis de côté par vincent, il n'a pourtant pas démérité... ah les joies de l'ouverture bien avant ! le nez est sur le vieux cuir, le sous-bois et un peu de fruits rouges, profondeur limitée, belle complexité ! la bouche présente un aspect bien juteux qui me plait bien mais les tanins sont très amers et astringents, impression de pas mûrs la rusticité de ce vin ne fait aucun doute, mais il n'est pas mort même si le déclin semble assez net et la longueur sur l'amertume pas désagréable assez bien+ pas si mal pour... [Lire la suite]
Posté par FGsuperfred à 11:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
26 janvier 2012

chateau Figeac 1971 saint-émilion 1er grand cru classé B

cette bouteille a été mise à part car vincent en l'ouvrant l'a vu se réveiller mort mais j'aime regouter tout, même ce qui est mort car qquelquefois on a de bonnes surprisses le nez est marqué par une note très lointaine de poivron et de vieux bois, rien d'autre mon capitaine ! la bouche est complètement oxxydée, sans saveur ni acidité, ni structure ni longueur, complètement plate et usée jusqu'à la corde le vin est DCD complètement, mauvaise pioche sur ce coup là !
Posté par FGsuperfred à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 janvier 2012

boedegas Toro Albala 1971 pedro ximenez

en voici un vin que je goute depuis pas mal de temps et auquel j'ai du mal à me faire j"'avoue que c'est intéressant à  gouter, mais le côté rassasiant ne me plait qu'à moitié, on est plus sur une liqueur à l'alcool que sur du vin pour moi le nez est super complexe sur le café, le chocolat fondu, le mokaa et d'une grande puissance la texture du vin rappelle plus celle de l'huile de moteur de type diesel que celle d'un vin "normal", l'acidité est présente et éévite au vin de tomber dans les excès de la lourdeur, la densité est... [Lire la suite]
Posté par FGsuperfred à 11:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 janvier 2012

chateau rieussec 1971 sauternes 1er cru classé

voici une des rares bouteilles que j'ai reconnu, enfin le style surtout  ! couleur topaze et caramel, très profonde bien brillante, trahissant nettement son âge et même plus le nez est absolument typique des très vieeux sauternes avec des notes caramélisées, pâte d'amande, grosse note rôtie, tout en puissance avec du safran lui amenant pour le coup de la finesse bienvenue, très mûr... très profond et complexe la bouche est très terrienne et fait une véritable confrontation de style avec le rayne vigneau, très intéressante au... [Lire la suite]
Posté par FGsuperfred à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 janvier 2012

chateau de Rayne Vigneau 1971 sauternes 1er cru classé

en voici un domaine que j'adore dans ces vieux millésimes ou il révèle toute sa classe : ma première grosse claaque de ce domaine a été avec un 1976 absolument somptueux qui avait cloué le bec à  la tablée pourtant expérimentée... ce nez est absolument fabuleux loin des effluves monolitiques qu'on rencontre souvent avec une note safranée trop présente (due à quoi ? je ne saurais dire) le rôti est super-ample, des notes dd'orange aamère, d'écorce d'orange, très aérien et complexe, d'une profondeur abyssale, un des plus beaux nez... [Lire la suite]
Posté par FGsuperfred à 11:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

26 janvier 2012

domaine brouin 1971 coteaux du layon

il est clair et avéré que les liquoreux sont les moins fragiles des vins et que leur durée dans le temps est proverbiale. alors le vincent décide de nous coller devant lee nez 3 petits susucres, pour notre plus grand plaisir ! nez très marqué par des notes de coing, très rôti, assez peu complexe mais qui donne une étonnante impression de jeunesse la bouche préssente un joli sucre encore bien présent, il donne de l'ampleur et un côté sphérique au vin et cette liqueur est très belle et pas sirupeuse pour 2 sous le manque de... [Lire la suite]
Posté par FGsuperfred à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 janvier 2012

jean Bourdy 1971 côtes du jura

je ne suis pas fan de ce type de vin, ce n'est un secret pour personne les oxydatifs ou considérés comme tels ne me plaisent que très rarement et à chaque fois avec des fromages à  pâte dure sinon... j'évite là on est sur un nez étonnant de pâte à crêpe et de crême brûlée, finement oxydatif avec une légère note de noix et de noisette ancienne la bouche démontre claairement qu'elle ne joue pas sur la puissance avec ceci dit une très grosse acidité, excessive pour moi, de beaux amers, avec des aromes finement oxydatifs... [Lire la suite]
Posté par FGsuperfred à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 janvier 2012

Ropiteau-Mignon 1971 clos de vougeot grand cru

comment fêter un anniversaire de quelqu'un ayant pris pour pseuddo "vougeot" sans un clos ? imposssible ! le nez est quelque peu discret avec des notes fugaces de rose et pis pas grand chose d'autre venant à mon pif la bouche par contre a pas mal de choses à dire car l'attaque est juteuse à souhaits avec une belle maatière bien équilibrée même si l'acidité ressentie me semble plus basse que celle des 2 précédentes ce qui donne l'impression d'avoir moins de tension, mais par contre les arômes sont précis, la matière ample jouaant... [Lire la suite]
Posté par FGsuperfred à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 janvier 2012

Moillard 1971 corton grand cru "clo du roi"

ce négociant n'est pas spécialement réputé actuellement pour être un foudre de guerre niveau qualité : de toute évidence il en a été autrement de par le passé ! le nez est très beau sur une finesse remarquable avec des notes de rose et de fraise, amples et profond à la fois, j'adore, manque peut-être un chouïa de complexité la bouche est quasiment parfaite et ne fait pas son âge, loin s'en faut ! l'attaque se fait franche et juteuse, d'une pureté qui fait taire la tablée (on aurait entendu une mouche péter) la structure du milieu... [Lire la suite]
Posté par FGsuperfred à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,