dans la vie d'amateuir de vins il y a des bouteilles qui vous touchent, d'autres pas, c'est la vie on le sait.

ce flacon avec un petit frère a été acheté pour gouter car je ne connaissais pas du tout ce domaine, disons que le style est quelque peu différent de ce que j'ai gouté jusqu'alors en bourgogne sud !

le nez pète de fruits jaunes, fortement dérangé par des notes de vanille/crême pâtissière qui sans être écoeurantes, dominent assez nettement le tout quand même.

La bouche est construite sur un équilibre très bas en acidité, certains petits amers viennent un peu donner de relief à un vin sans caractère et dominé par un élevagequi, sur un vin bas en acidité, donne l'exact inverse de ce que j'aime ! quid d'une petite tension qu'on serait en droit d'attendre au vu du millésime ? quid de la pureté du vin ? quenini... dommage

le vin est limite plat en bouche, donnant l'impression d'un millésime chaud ou de la caricature que l'on fait d'un vin hyper-battoné, et vu ce que j'ai gouté du millésime dans le coin, ce vin ne trouve pas grâce à mes yeux

à 24 euros je n'y reviendrai clairement pas mais un convive a bien aimé (sans être transporté)

longueur très moyenne en plus, à essayer sur un plat de type escalope à la crême qui pourrait atténuer la sensation d'élevage mais qui ne lui redonnera pas la tension manquante

moyen+

chagnoleau 10 PF