il est de ces flacons issus d'un milésime que j'affectionne tant, un vigneron dont j'ai souvent bien gouté les vins, mais cette cuvée m'était inconnue.

Bon le nez sur la vanille, la crême pâtissière, le caramel avec un manque de fruits et de fleurs n'en finissent pas de m'interpeller : tout cela ressemble à un élevage outrancier voire à une réduction très très sévère, sachant que 3 heures après ouverture pas d'évolution favorable.

La bouche est construite sur un boisé extravagant, un manque d'acidité surprenant (eut égard à l'appellation et au millésime) en bouche on a un... boisé confituré, ce qui n'est pas du tout mon truc, avec quand même de petits amers pas spécialement agréables en fin de bouche, texture huileuse...

la longueur est bonne mais à mon gout désagréable

alors boisé outrancier ou phase ingrate très marquée ? je n'ai pas la réponse en tout cas je n'irai pas chez mon caviste en chercher d'autres...

BOF en l'état...

jo landron 10 haute tradition