flacon ouvert por voir ou il en était niveau évolution

dire que le premier nez est beau, c'est être en-desous de la réalité : il explose littéralement de pêche, de fruit blancs, énorme finesse florale aussi, profondeur, complexité, tout y est, tous les signes d'un grand millésime...

la bouche est construite sur une belle acidité sous-jascente, le peps d'un vin très jeune encore avec des amers magnifiques mais encore prégnants de type peau de pêche.

le milieu de bouche dévoile un vin qui est bien dans le style maison ; il possède un gras superbe donnant largeur et grosse richesse, puis on ne peut qu constater sa précision car les arômes de type citron vert confit, avec un caractère tendu contrebalaçant sa richesse, du coup ce vin a tout..

la fin de bouche est épatante, très longue sur des notes presque épicées mais qui n'explose pas encore tout à fait comme sur 2012 par exemple.

plaisir XXl déja sur ce vin qui atendra idéalement 1 an ou 2, mais dire que ça promet est peu, et résister à la tentation sera extrêmement difficile...

excellent !

dureuil janthial 14 meix cadot