premier nez sur les fruits et fleurs jaunes et blanches, un peu d'épices et je trouve ce "marqueur" de notes de fruits secs (noisette) qui différencie à mon avis assez facilement les chardonnays du jura et ceux de bourgogne.

un peu réduit au départ (nez fermé et bouche molle) il se dévoile au bout de 15 minutes dans le verre en se retendant et gagnant en précision : le vin devient assez tendu, bien en place avec une bouche assez large et longue, dotée d'une bien belle finesse et qui s'est bue toute seule ou presque...

la seconde partie de bouche déploie toute la beauté de ce vin qui non content de nous faire saliver, finit sur une longueur intéressante, rendant désirable le second exemplaire de ce vin qui trône en cave !

très bien

marnes blanches 15 molates