quand on tombe sur ce genre de flacon que l'on n'a jamais gouté, on hésite souvent de savoir si on doit en prendre une ou plusieurs : 2 cas de figure : on aime et on aime pas, dans le premier cas on se félicite d'en avoir pris plusieurs, dans le second cas...

le premier nez sur la pêche blanche, les fruits jaunes puis le citron, réhaussés d'un très bel aspect floral sans aucune note d'élevage, grande pureté, profondeur et complexité tellement ce nez est changeant...

la bouche est un monument de droiture, de précision et de plaisir : l'acidité est maitrisée même si présente et représente la colonne vertébrale de ce vin, la matière est ample, salivante à souhaits, d'une superbe richesse en extraits, belle profondeur, les amers sont extraordinaires (peau de pêche et de citron mêlés) et superbe longueur en queue de paon, quel pied

avec ce genre de rapport qualité-prix (24 euros), les meursault-puligny avec leurs rapports QP déraisonnables ne sont pas prêts de me revoir, j'ai franchi le pas de descendre géographiquement pour les blancs, aucune déception à ce jour, à mon sens sur ce flacon on est à cheval qualitativement entre un très beau premier cru et un grand cru (la structure m'ayant rappelé ce que j'ai bu jusqu'alors chevalier-montrachet...)

excellent+ !

barraud 08 crays