flacon acheté très cher sur idealwine, il faut dire que ça faisait 10 ans que je n'en avais plus bu, au vu des tarifs complètement déments essentiellement, bouchon qui a eu énormément de mal à se décoller du goulot, je m'y suis même repris en 2 fois, alors qu'il était nickel à peine imbibé sur un petit centimètre...

je voulais mettre un grand nom sur les rouges de cette dégustation, et comme les prix des haut-brion (prévu au départ) s'est littéralement envolés, je me suis rabattu si je puis dire sur ce "concurent direct de petrus" dixit BOB... j'en avais gouté 2 fois sur 2 millésimes (94 et je ne sais plus) et franchement j'avais été impressionné, là aussi mais pour une autre raison...

nez un peu pataud et manquant de fraicheur sur la mûre et le cassis, un chouille de cèdre, mais très austère et fermé ce qui me surprend et me déçoit...

la bouche est à l'avenant, les tanins sont là, extrêmement jeunes, pas très agressifs, mais serrés comme un string de 36 sur un pétard de 44 !

je commence à sérieusement tirer du cou, à blanchir, je pense même avoir une partie de mon immense cerveau qui se déconnecte en dansant "ce matin, un lapin a tué un chasseur" de chantal Goya, puis "gros nounours" du défunt carlos...

puis bon... on colle "ça" en bouche... ça colle au palais ! j'a du jus, concentré même, mais terne et sans éclat, comme une vitre qui n'a été nettoyé qu'avec de l'eau, pas d'énorme défaut, mais le type-même de vin chiant par excellence...

ça l'emmerderait de doner un peu de plaisir histoire que je puisse faire mon avocat des causes perdues... non, bras d'honneur de sa part et "va te faire m...." par une grosse longueur et un vin complètement fermé, mais pas végétal, ni déséquilibré, ni acide...

l'exemple même du bordeaux chiant à en mourir et qui coute un bras et demi (200 boules) et allez une c...lle avec !

je préfèrerais rouler une galoche à un bouledogue plutot que de remettre ce prix dans ce vin là, tiens !

bien potentiellement et plaisir ZERO !

lafleur 93