nez très délicat et fin sur l'orange amère, la rose, légère note de vernis à ongles, de fraise écrasée, de framboise fraiche, un peu de volatile peut-être.

la bouche se fait sur une attaque très caressante, fine et délicate, ensuite l'acidité vient un peu au hasard déséquilibrer le tout, ainsi que des amers un peu prégnants.

la finesse du début ne fait pas oublier qu'en l'état ce vin est certes évolué par les années, mais souffre d'un manque de chait assez criant, les amers sont à la limite du âpre même si le vin se boit, mais il ne donne que peu de plaisir : en début et fin de bouche pour tout dire, le milieu est presque totalement vide et le vin donc décharné, sans matière, sans jus ni peps.

2 solutions : soit ce vin est vide soit il est méchamment fermé, en tout cas rien de chambollien en ce moment toujours, mais je regouterai le vin demain pour plus de justice, quelque fois qu'il ait bien évolué en 24 heures

en l'état : assez bien

 

marchand 02 sentiers