une fois n'est pas coutume, un petit tour par le tout sud de l'italie : la sicile... de chez moi...

le nez est exubérant sur les olives noires, le poivre++, les fruits noirs, très large, profond et gourmand il envoie du lourd et surtout de belles promesses...

et le pire dans ce cas est que la bouche tient toutes les promesses du nez, en effet les tanins sont fondus malgré une petite note genre "graphite" ou mine de crayon, très légèrement métallique qui empêche le vin de sombrer dans le too much à mon gout, car pas d'acidité ressentie et belle concentration en extraits.

de jolis amers assez fins viennent me conforter que j'aborde ce vin dans une phase que j'aime beaucoup, il est large, complexe, profond, dense et les 14,5% d'alcool ne viennent se faire ressentir qu'en toute fin de bouche, et de manière très légère (j'y suis sensible).

ce vin est donc puissant et fin à la fois et donne un plaisir non dissimulé, une sorte de rhône nord du sud (à l'aveugle je serais parti probablement en suisse et pas pour déposer mes sous...)

très belle finale sur la mine de crayon qui donne du caractère à ce vin, dont je dois reconnaitre qu'il m'a plu

très bien+

planeta_08_syrah