que dire quand on a l'impression à l'aveugle de toucher si ce n'est le graal, au moins une émotion superbe !

eh bien c'est l'impression que j'ai eue et pas que moi, à l'aveugle sur ce vin qui a complètelement éclipsé un meursault-perrières 2005 de bouchard pourtant issu d'un terroir bien plus prestigieux... et le résultat fut pour moi sans appel...

nez malheureusement marqué par le soufre, la poudre à canon, bref le pétard qui ne laisse la place à rien d'autre comme souvent chez ce domaine (réduction diront certains...)

la bouche n'est par contre rien de moins que grandissime !la matière est énorme, la tension sensationnelle, une acidité citronnée de très belle qualité, la matière est dense et concentrée, superbe de peps, de par ses amers absolument divins (allez osons les qualitatifs superlatifs...) le peps de ce vin est impressionnant, l'ampleur la la richesse sont grands, le gras d'une jeunesse évidente aussi...

que dire de la longueur ? superbe et énormissime ai-je noté, bref le graal...

ah pardon ! nous ne sommes que sur un village ? mais quel village ! sur meursault entre tessons et narvaux quels villages ! tension et incroyable fraicheur sur ce vin d'un autre monde (tant niveau qualitatif que niveau prix ce qui est bien dommage)

bref je jouis de la bouche...

grand vin !

DSCN1186