bon on va pas non plus crier au loup mais l'espoir est permis
en effet lme rachat de crédit suite à la perte de quasiment 50% de mon salaire a été accepté par l'organisme prêteur (c'est comme ça que ça s'appelle) mais l'assurance posait problème suite à l'opération du coeur que j'ai subi à l'âge de 9 ans
peur que je clamse sans doute (pas envie pourtant mais ça ne se commande pas !)
bref, j'ai reçu la réponse d'une autre assurance (et oui l'économie de marché c'est dans les 2 sens, bien fait pour la CNP), qui ne me dit rien de particulier, il faut dire que j'ai fourni un kilomètre de certificats émanant de grands spécialistes du coeur, le fait que j'aie fait pas mal de sports (natation, foot, course à pied, service dans la gendarmerie...) ont certainement pesé dans la balance,ainsi que le fait que ce soit arrivé il y a 23 ans quand même... comme quoi y'a encore des gens intelligents
seule petit accroc : la non-prise en compte des suites de la petite fracture du 4e métatarse droit que j'ai subi en juin dernier, mais bon c'est que dalle
me reste pu qu'à renvoyer ce petit bout de papier ou j'explique tout et attendre la réponse définitive que j'attend depuis... décembre !
bref, on attend mais avec plus d'espoir
cet après-midi en sarclant (car je met pas de saloperies dans mon jardin là ou mes enfants jouent !) en voyant jouer mes enfants et en les entendant s'esclaffer, exploser de rire, de ces rires francs et innocents, je me suis souvenu ce pourquoi je me bagarre comme un dingue, c'est pour eux
je suis très fier d'elles, elles m'empêchent de péter un plomb et pourtant y'aurait eu de quoi depuis un an...

pour ceux que ça intéresse, je suis né avec une malformation du coeur et là je vais être technique pour les médecins : une CIV communication inter-ventriculaire soit tout simplement y'avait un trou entre les 2 parties du coeur là ou y'aurait jamais du y'en avoir et en plus j'avais une valve qui ne s'ouvrait pas complètement et se fermait mal, donc essoufflement très rapide car mon sang était mal oxygéné
j'ai pasé un mois à l'hôpital de Marie Lannelongue du Plessis-Robinson, y ai été opéré avec succès, il ne demeure aucune séquelle, à part bien sûr une fermeture éclair (cicatrice opour ceux qui suivent) mais franchement, c'est un moindre mal quand on sait que je n'aurais jamais du dépasser l'âge de ..... 10 ans
un grand merci au professeur David qui m'a sauvé la vie (chose que beaucou oublient trop vite mais dans la glace, je m'en rappelle tous les jours de mon existence) même si je ne pourrai jamais le remercier