inutile de dire que j'ai passé une sacrée journée, pleine de contacts avec des producteurs aussi passionnés que passionnant
je n'ai certes pas tout aimé, mais l'essentiel était ailleurs
désolé par avance mais je risque de faire un CR sur plusieurs jours, en effet, je devais le faire ce dimanche mais une coupure de courant d'une petite demi-journée ont ruiné mes plans !!!

bon déja on arrive chez les roi et reine de bû
SP_A1296_affiche SP_A1367_lolo_sourire
allez souris lolo, c'est pour la bonne cause
SP_A1366_sylvia_coeur_de_cartons
sylvia infatigable travailleuse, au paradis au milieu de cartons de vin, l'est ou le tire-bouchon
bon, ça commence bien !
SP_A1297_int_rieur SP_A1298_int_rieur_haut___giacomo_vico
5 exposants en bas                                     5 en haut, tiens b'jour m'sieu giacomo vico

SP_A1368_lolo_en_biais lolo : "je suis à la ramasse"... mais non mon gars, c'était super, vraiment !

premier stand : les loges de la folie montlouis (valérie Mordelet et jean-daniel kloeckle) :
SP_A1310_loges_de_la_folie_stand et manu, fasciné par son téléphone...

extra-brut montlouis méthode traditionnelle :
pas pris de notes sur ce vin, souvenir de bulles assez denses et agressives, une bouche certes fraiche, mais j'ai pas collé, moyen 8E

le suivant "les perles rares" méthode traditionnelle :
un nez très agréable sur les agrumes, la bouche est ample, avec des bulles denses, amples pas agressives pour 2 sous, une vraie carresse en bouche, largement du niveau de belles cuvées champenoises très bien 20E !
SP_A1306_perles

chemin des loges 2006 montlouis sec :
le vin se présente avec un très beau nez, très fruité agrumes, belle fraicheur, bel équilibre en bouche, tendu comme il le faut, une belle longueur, un vin de gastronomie par excellence, on dira ce qu'on veuit, c'est beau un beau vin blanc élevé en cuves... bien+/Tbien 8E

la nef des fous 2007 montlouis sec :
un millésime qui confirme sa tension et ses notes très minérales, même impression que sur les derniers loires secs dégustés récemment, le fruit est moins présent, mais assez long en bouche, agréable assez bien 10E
SP_A1309_nef_des_fous_sec

chemin des loges 2006 montlouis demi-sec :
un nez très fin et net toujours sur les agrumes, une bouche tout en finesse, agréable, mais j'ai pas trop aimé, manque d'énergie assez bien 10E
SP_A1308_chemin_des_loges_demi_sec

la nef des fous 2005 montlouis moelleux
:
on monte très nettement en gamme, ça se sent tout de suite !  le nez est très fin et raffiné avec une note d'écorce d'orange qui lui confine de la fraicheur, la bouche est fraiche, moelleuse, nette, agréable, très équilibrée, et de bonne longueur (50% de raisins botrytisés) bien+ 16E
SP_A1307_nef_des_fous_moelleux

sucre d'ange 2005 montlouis sur loire :
là, c'est le coup de coeur !!! un nez très expressif et fin à la fois sur le ... sucre d'orge qui me fait rajeunir de 20 ans ! la bouche est superbement rafinée, d'une finese superlative, subtile, d'une élégance rare, très liquoreuse, d'une très belle richesse mais soutenue par une acidité très juste qui lui donne un équilibre monumental, la longueur est très impressionnante, plus de 150 g/l de sucres résiduels, raisins botrytisés à 70%, excellent+++ garde sur plusieurs décennies probablement
SP_A1311_sucre_d_ange

à noter que ce domaine compte 7 hectares en viticulture biologique certifié "ecocert"... la gamme est super-cohérente et de très bon niveau, chacun peut - trouver son bonheur
d'autres renseignements ici
j'allais oublier une cuvée ouillée de chenin oxydative car elle est partie en vrille dès le départ, sans formation de voile cependant qui ressemble à s'y méprendre à un rivesaltes avec des notes d'agrumes mais le tout en sec, surprenant et excellent !!!! cette cuvée ne porte pour l'instant pas de nom

les chesnaies (béatrice et pascal Lambert) chinon :

rochette 2007 chinon blanc :
les chinon blancs ne courent pas les rues (sans pattes vous me direz, ziront pas loin) mais çui-là... ouf !  le nez est puissant sur le minéral (pierre à fusil) et les agrumes, la bouche est agréable, gentiment tendue, d'une jolie finesse et une finale longue avec un retour sur le silex, élevé en foucres de 25hl bien 14E !
SP_A1312_chinon_07_blc

terrasses 2007 chinon rouge :
le nez poivronne sec !!! rouge heureusement, à noter les notes minérales, mais il est végétal et d'une bonne longueur, attendre de voir s'il s'harmonise au vieillissement, en l'état moyen...
SP_A1313_terrasses_07_rouge

tradition graves 2006 rouge :
SP_A1318_tradition
couleur moyennement soutenue, le nez est sur la cerise noire, légèrement animal, la bouche est un peu sèche avec un milieu de bouche terreux, il manque aussi un peu de longueur, mais est très agréable et gourmand assez bien+ 7,30E
SP_A1314_06_tradition_graves

perruche 2006 rouge :
un nez sur la cerise burlat et une note minérale, belle fraicheur, belle matière, bonne ampleur, très gourmand et agréable, long en bouche qui plus est bien+
SP_A1315_06_perruches

danaé 2006 rouge :
élevé en demi-muids dont 20% neufs, le nez est très puissant sur la cerise à l'eau de vie, et une note de vanille et de fumé, la bouche est droite comme un "I", assez tendue, avec beaucoup de matière, d'une très belle fraicheur, qui ùmérite une attente de 3/5 ans pour se fondre, la finale est superbe de longueur et de gourmandise très bien+/excellent ! 14,50E
SP_A1316_dana__06

cuvée marie 2006 rouge :
beau coup de coeur également ! le nez présente de très légères notes d'élevage (fumé et vanille) mais est totalement intégré, la cerise est présente, en bouche y'a du vin !! superbe matière, très belle fraicheur, beaucoup d'ampleur, une énoooooorme longueur, un vin qui sera superbe dans 5 ans ou plus excellent  !17E
SP_A1319_marie_06

perles chantantes vin de table pétillant rosé :
un vin assez rigolo aux notes de pêche et de framboise au nez, en bouche les bulles sont fines et le vin possède une bien belle fraicheur, très gourmand et agréable pour 6,80 euros c'est un cadeau bien+
SP_A1317_perles_chantantes

conclusion : du cabernet franc très bien travaillé et quand on le goute ici, on sent que la belle maturité du raisin a été recherchée, confirmation de plus de la dificulté du 2007 en rouge
très belle gamme, homogène, à découvrir !

domaine Cazenave-Briard (damien briard) :
SP_A1326_cazenave_briard_stand_agape

une bonne bouille, un garçon très sympa et toujours avec le sourire, agréable !

rosé 2008 :
80% malbec, 20% cabernet franc, la couleur est trouble car il est en cours d'élevage, sur des arômes de framboise qui embaument le verre, ce vin est gourmand, très persistant et doté d'une très belle longueur, produit à hauteur de 6000 bouteilles, bien !

blanc 2008 :
trouble aussi pour les mêmes raisons, le nez révèle des notes de soufre, le vin est frais et agréable mais que ces notes de soufre m'ont dérangé !

20 de table (2005 rouge) :
sa couleur est assez foncée :
SP_A1320
refusé à l'agrément, le vin se présente avec un nez sur la mûre et une belle finesse, la bouche possède des tanins fondus et souples, agréable et d'un fruité croquant, il est vineux (dans le bon sens du terme) et de bonne longueur assez bien+ 6,50 euros
SP_A1322_20_de_table

agape 2006 premières côtes de bordeaux :
un nez très cassis, très minéral et long en bouche, doté d'un équilibre qui se cherche encore un peu, à revoir assez bien 6,50 euros
SP_A1321_agape_06
des prix très petits, un gars charmant, bref que du bobnheur !!!

domaine de l'octavin jura (A.Bouvet et C.Dagand)
:
SP_A1325_octavin_stand

négatif de commendatore 2007 arbois
:
100% trousseau vinifié en blanc, le nez est sur l'anis, la réglisse, trèqs agréable et gourmand, doté d'un très bel équilibre est assez tendu, il possède un drôle de gout de reviens zy qui me plait et a une longue finale qui fait durer le plaisir bien+ 8,50E
SP_A1299_n_gatif_de_commandatore

reine de la nuit 2006 arbois :
assemblage de savagnin et de chardonnay, le nez est très sur les fruits jaunes (pêche) et ample, mais surtout sur l'oxydatif (cuvée ouillée), en bouche c'est très très bon, agréable, d'une belle finesse et d'une looongueur superbe qui ponctue le vin en beauté, très bien ! 11,60E
SP_A1300_reine_de_la_nuit

dorabella 2007 arbois rouge (enfin presque...)
la preuve :
SP_A1323

j'aime beaucoup les vins du jura, mais celui-ci est presque insondable de par l'énorme réduction dont il a fait preuve quand nous l'avons gouté (vernis à ongle, basse-cour) mais on opeut deviner des notes de framboise et d'épices (poivre) et de petits fruits rouges, la bouche est agréable mais un peu fermée et simple 100% poulsard (voir remarque mise pour le second rouge) non noté (si l'on peut dire)
SP_A1302_dorabella SP_A1305_dorabella_fiche_tech

commendatore 2007 arbois rouge :
la couleur est un peu plus soutenue que celle du poulsard :
SP_A1324 pour ce 100% trousseau élevé 50% en fûts et 50% en cuve
le problème est que cette foutue réduction est aussi présente sur ce vin, c'est fort dommage, même si on sent ces notes framboisées, minérales, mais ce vin est très léger et très aérien en bouche, j'avoue avoir du mal à coler
remarque : je voulais revenir gouter les rouges une fois que ceux-ci s'étaient reposés, mais le manque de temps en a décidé autrement, ce sera pour une prochaine !
merci pour ce très agréable moment !

jean-philippe Padié roussillon
:
ou comment se sentir super à l'aise avec un vigneron de talent qui vous parle comme à des potes qu'il connait depuis un bail !
SP_A1331_stand_JP_Padi_

calice 2007 vin de pays des côtes catalanes :
un 100% carignan vinifié à la beaujolaise avec une macération carbonique, ce qui en fait un vrai vin de copains, au nez très marqué par des notes de fruits rouges, un fruit très croquant, super-agréable, d'une très grande fraicheur, surprenant ! bien 8E
SP_A1327_calice

petit taureau 2005 côtes du roussillon :
SP_A1332
la couleur est foncée, on franchit un seuil par rapport au calice, syrah sur schiste, notes de schiste que l'on sent au nez justement, avec des notes de fruits rouges écrasés, la bouche offre une belle maturité, une bonne fraicheur, une bonne base de tanins lisses, une belle complexité, et une belle longueur bien+ 11E

ciel liquide 2005 côtes du roussillon village :
un nez que j'ai trouvé super-fermé, mais doté d'une très belle fraicheur, très minéral et d'une belle ampleur, la bouche est très droite et encore serrée, l'équilibre n'en est pas moins magnifique, la bouche allie finesse et ampleur, et est d'une très bonne concentration, la longueur est immense même si elle finit un peu serréen pour le moment, un futur très grand ??? excellent !
SP_A1330_ciel_liquide_05

fleur de cailloux 2007 vin de pays des côtes catalanes blanc :
le nez est sur une belle fraicheur ce qui semble être la marque de fabrique de la maison, un beau blanc sec qui rappelle un peu un chenin avec ses notes d'agrumes et de minéral (silex ???) et de pierre à fusil, une belle finale ponctue le tou de belle manière très bien ! 15E
SP_A1329_fleur_de_cailloux

milouise (2007) vin de table blanc :
mon dieu qu'il y en a qui chient pas la honte de mettre une telle beauté en vin de table...
SP_A1333
le nez est très tendu sur des arômes minéraux et sur les fruits jaunes confits, en bouche l'équilibre est absolument divin, d'une fraicheur superbe (décidément !) et surtout d'une longueur en bouche qui me fait dire qu'il n'est qu'au début de sa vie très bien+/excellent 26E
SP_A1328_milouise

conclusion : une gamme absolument superbe du début à la fin, un gaillard même s'il a le cuir chevelu pas très garni (c'est pas une tare, la preuve !!!) qui vous met à l'aise par un parler franc et des clins d'oeils quand il vous voit pas trop à l'aise, bref, c'était super ! à bientot jean-phi !!!

domaine la gramière (amy lillard) côtes du rhône :
SP_A1345_grami_re_stand
amy lillard est très passionnée (voir photo) charmante et très sympatique.
3 belles qualité en plus du charme qui ressortent de son vin, en plus
domaine de 5 hectares et rendements de 20hl/ha

la gramière 2005 côtes du rhône :
le nez est au départ un peu fermé, mais évoque quand même les fruits rouges et les épices, en bouche le vin est concentré, agréable, finement tannique, assez tendu, mais charmant et d'une très belle longueur, j'avoue être sous le charme très bien !
SP_A1343_grami_re_05

la gramière (2006) vin de table :
assemblage de grenache (80%) syrah (15%) et de mourvèdre (5%) élevé en cuve béton,
SP_A1344

le nez est très net sur les épices et les fruits rouges, la bouche est franche, nette, agréable (plus que 2005 je trouve) un vin plus facile d'accès, mais il vaut bien mieux que "vin de table"
ces 2 vins sont proposés à 8,50 euros, ce qui est un très bon rapport qualité/prix
SP_A1342_grami_re_06
merci beaucoup à amy lillard (et chuis content, j'ai eu droit à la bise en partant nananèreeeeeeeeeeeeuuuxxx)

Nicolas Rossignol bourgogne :
une gamme riche de 24 références et 3 à la dégustation, il lui aurait fallu un semi-remorque pour tout prendre !!!
SP_A1346_rossignol_stand

héritière 2006 bourgogne :
SP_A1347
couleur pinot noir classique, le nez pinote aussi sur la violette, des notes de sureau, de fruits rouges, en bouche c'est agréable, gourmand, doté d'un bel équilibre, mais manque de longueur assez bien mais j'avoue qu'à 16 euros je trouve ça cher...
SP_A1349_l_h_riti_re

clos du roy 2006 beaune 1er cru :
le terroir est précoce situé proche de savigny et les vendanges sont effectuées tôt par rapport aux autres, au nez, ça se confirme, avec une fraicheur agréable, des notes de pruneaux, la bouche est ample, nette agréable, juteuse et possède une bonne longueur bien 26E à noter que ce vin m'a rappelé certains vins de la côte chalonnaise...
SP_A1350_clos_du_roy_1er_cru_beaune

chevret 2006 volnay 1er cru :
SP_A1352

le nez est au départ un peu fermé (ouvert sur le "tas") mais révèle des fruits rouges (framboise) et une belle fraicheur, la bouche est tendue come un arc, très gourmande, mais révèle des tanins fins et élégants mais qui me font penser que ce vin gagnera à être attendu quelques années, la finale est nette et looongue, très bien+ 38E
SP_A1351_chevret_volnay_1er_cru_06

conclusion : une gamme très cohérente (pour les 3 goutés) de par sa hiérarchie mais ce sont les prix qui m'ont ralenti... dommage !
la suivante, c'était pour le soir (en magnum) mais j'étions point là... snif !!!
SP_A1348_ronceret_03_1er_cru_volnay

Cantina Giacomo Vico italie :
un domaine situé dans le piémont... vignoble situé entre 250 et 350 mètres d'altitude

roero arneis 2007 DOCG :
un nez floral er frais sur les fruits blancs, le citron et la menthe, légèrement minéral aussi, la bouche est agréable et plaisante, assez tendue avec une légère amertume, et de bonne longueur, un vin de gastronomie, assez bien+ 12,20E
SP_A1336_roero_arneis_07

langhe rosso DOC (vin de table) :
SP_A1339
assemblage de 50% barbera 2005 et 50% nebbiolo 2006, le type même des vins de copains, agréable gourmand, sur la mûre, les fruits rouges, une belle fraicheur mais finissant asqsez court bien ! 8,80 E
SP_A1337_langhe_rosso

roero 2006 DOCG :
SP_A1340
le nez est très poivré avec beaucoup de fruits rouges et noirs, la bouche se révèle assez vive (tendue) fine et élégante, presque soyeuse, à noter beaucoup de larmes sur le verre qui me font dire que cette bouteille a été triste d'être déja débouchée, elle sera mieux dans quelques années bien+
SP_A1338_roero_06

birbet (traduction "sale gosse") :
SP_A1341
soit un rouge/rosé pétillant avec des sucres résiduels...le nez est sur les fruits rouges au sirop (fraise, framboise)belle fraicheur avec des notes de lichi, la bouche est fraiche et les bulles sont fines et pas agressives pour 2 sous, la finale est sur des notes sucrées bien agréables violemment agréable, comme m'a dit un ami, un vin pour conclure, si tu veux...... issu du brachetto, il possède 50 g/l de sucres résiduels très bien !
SP_A1335_birbet_

sur le suivant, je passerais assez vite car j'avoue ne pas avoir apprécié les vins présentés
Alfredo Roca (else bliekast) argentine :
à mon grand désespoir, la très agréable à regarder petite dame avec des yeux à tomber à la renverse, n'était plus là, bon bah on va se servir...

chardonnay 2006 san rafael :
le nez est assez intéressant sur les fruits secs et les fruits exotiques, la bouche présente une bonne fraicheur mais me semble un peu surnaturelle, elle est en effet très mûre (presque confiturée) et saline à la fois, ce qui m'a fait drôle... je ne demande qu'à regouter car là, j'ai rien compris... moyen+  9E
SP_A1354_chardonnay

syrah 2005 san rafael rouge :
bon là ça coince, le nez est très chaud sur la confiture de fruits à l'alcool, de pneus brûlés, en bouche l'impresssion de cramé se confirme et rend le boisé amer et désagréable, une belle ampleur, le vin est charmeur et tape-à-l'oeil et de longueur moyenne... le genre de vins que je fuis... BOF 10,50E
SP_A1353_syrah

Malbec reserve 2005 san rafael :
l'impression de pneus cramés est un peu moins intense, le nez sur les fruits noirs à l'alcool est toujours là, en bouche le brûlé reprend le dessus en rend le vin fortement réglissé et pas agréable, il y a certes une relativement bonne longueur mais c'est vraiment pas mon truc BOF... 16 euros
SP_A1355_malbec

bref, ça vient peut-être de moi, mais franchement je n'ai rien apprécié ou presque, tellement les boisés me sont apparus comme excessifs sur les rouges, et tellement le blanc m'a paru quelconque et bizarre

domaine du trapadis rasteau :
bon autant le dire de suite pour faire gagner du temps à tout le monde : tout est hautement recommandable et lolo a été bien inspiré de me dire de finir par lui

grenache blanc 2007 côtes du rhône :
un nez sur les fruits secs, de la fraicheur, en bouche le vin s'exprime tout en finesse, avec une certaine légèreté qui le rend aérien, la longueur est très belle avec un retour agréable qui me rappelle l'amande bien+
SP_A1356_grenache_blanc

vin de pays d'orange 2006 rouge :
un nez agréable sur les fruits rouges, une légère note minérale, des épices, en bouche il est tout proprement gourmand, très agréable, avec beaucoup de fraicheur et de buvabilité et une belle finesse, finissant court en bouche, mais une bien belle entrée de gamme assez bien+ 4,60E
SP_A1357_VdP_d_orange

tradition 2005 côtes du rhône :
un nez sur les fruits rouges et les épices (poivre), la bouche est très agréable, juteuse et de bonne longueur (70% grenache) bien+ 9,60E
SP_A1358_rasteau_05

2007 :
100% grenache, un nez très frais sur les fruits rouges et le poivre, la bouche est encore sur la retenue, mais le vin, qui n'est pas encore en place, est dores et déja agréable et long en bouche bien++ à revoir au vieillissement
SP_A1364_CDR_07

Harys 2005 côtes du rhône : (syrah en verlan)
un nez légèrement animal, sur les fruits rouges compotés et les épices douces, al bouche est très buvable agréable et finit sur une note d'écorce d'orange bien agréable, belle persistance bien
SP_A1359_harys*

les adrès 2004 rasteau :
un nez assez animal à l'attaque, avec dles fruits à l'eau de vie, en bouche on sent une belle matière, une petite pointe alcoolique nullement désagréable, l'équilibre est beau, très agréable, buvable, belle finesse, belle ampleur et une très bonne longueur très bien
SP_A1360_adr_s_04

les adrès 2005 :
là inutile d'y aller par 4 chemins : j'ai pris une baffe !  le nez est sur les fruits rouges confits, les épices douces et un fumé noble (pas entêtant), en bouche la texture est encore serrée, mais allie déja finesse et ampleur, un équilibre magnifique, et la longueur est superlative, on sent un énoooooorme potentiel, bref j'ai adoré excellent+/exceptionnel ??? à revoir dans 5 ans ???
SP_A1365_adr_s_05

domaine du trapadis rasteau vin doux naturel 2006 :
au nez des notes de figue et de cerise noire, en bouche on sent tout de suite le très bel équilibre, une bonne fraicheur, le sucre est aérien, la bouche est très riche, les tanins sont souples et gourmands, bonne longueur 110 g/l de sucres résiduels très bien- (peut-être un poil lourd)

SP_A1361_VDN_06

là on passe au grand moment de la journée, une "bomba" allez je vous met l'eau à la bouche :
SP_A1363
bah oui et alors ??? c'est un rouge et après
le nom va vous faire comprendre je pense :
trapadis 2005 rasteau grenache vendanges de novembre les ponchonnières :
880 bouteilles produites seulement, le nez est légèrement animal et sur la figue fraiche, la bouche est très ample et d'une richesse exceptionnelle, relevée par une fraicheur arômatique superbe, l'équilibre qui s'ensuit est d'école, légèrement chocolaté, puissant et onctueux, il ne bascule jamais dans la lourdeur malgré ses 105 g/l de sucres résiduels, la looooooongueur est immense tellement que j'en ai redemandé pour être sûr de ne pas exagérer exceptionnel !!! mais à 55 euros...
SP_A1362_novembre_05

ben voilà, on a terminé sur les chapeaux de roue, ou en queue de paon, tout dépend l'expression que vous préférez
beaucoup de belles découvertes et un regret : ne pas avoir pu rester le soir pour regouter ceux que je n'ai pas aimé l'après-midi
enfin, un grand merci à lolo1er, à reine sylvia, à loïck, laëtitia, emmanuel, franck, marie... et à tous les producteurs pour leur gentillesse et leur partage
à l'année prochaine ???