bonsoir à toutes et à tous
après avoir passé toute la semaine entre rouen et anvers, me vla revenu
ah ! que c'est bon d'être chez soi avec sa petite famille
et pour fêter l'évènement, j'ouvre un domaine le carjot 2006 saint-amour qui m'avait tellement plu au salon des vins de rouen à l'automne dernier que j'en avais acheté 6
déjà à l'ouverture un gros coup de gueule : comment un bouchon qui a moins d'un an peut-il de disloquer comme ça ???SP_A0437
de plus en regardant à l'intérieur on voit que la qualité du bouchon est médiocreSP_A0440, faudra pas trainer pour slurper les 4 qui restent !!!
bon passons même si...
à l'oeil les larmes sont assez rapides, la robe rubis clair et de faible intensitéSP_A0439, sans trace d'évolution toutefois, inquiètent
au nez ça sent à fond le gamay : framboise, grande fraicheur, c'est franc, net, simple, avec quelques notes den, sous-bois et d'humus, très plaisant
en bouche l'attaque est un peu huileuse mais l'impression, s'estompe rapidement pour laisser place à un beau fruit, pas de creux en milieu de bouche même si l'impression terreuse est là, donc de bouche pleine, d'ampleur moyenne, frais, avec une bonne petite concentration, une petite note herbacée de sureau et de fleurs blanches, un vin pour l'instant simple, plaisant, gouteux, beau vin de soif à boire entre copains devant un match à la télé (ou devant un bon concert de rock fête de la musique oblige un bon AC/DC par exemple), finale moyennement persistante
conclusion : n'était-ce la qualité du bouchon qui est franchement pas à la hauteur j'aurais attendu les autres flacons 2 ans de plus mais là franchement non, je préfère les boire trop jeunes plutot que abimées ou polluées
carton rouge pour le bouchon !!!SP_A0438